Jumelage Ganshoren Rusatira
Het maandblad Jumelage nr 3 van zijn 30ste jaar

Maart 2015

woensdag 11 maart 2015 door Webcomité

„sorry, dit artikel is niet vertaald; Hieronder gaat het originele in het Frans.”
in samenvatting:
nieuws van Rusatira : een samenvatting van de activiteiten in onze zustergemeente in 2014 : de schoolbeurzen, het project „Chez les Marraines”, het sociaal project, en het bezoek van studenten van COOVI met de actie ’Move with Africa’ van La Libre Belgique
de uinodiging op de jaarvergadering van onze vzw op maandag 23 maart om 19u30 in LaVilla, een zeer belangrijke afspraak voor een gezond verenigingsleven!

 EDITORIAL

Succès de la soirée 2015 : en route pour les petits projets !

Youpie ! La soirée du jumelage 2015 a été réussie, tant en nombre de présents (125 entrées) qu’en succès du buffet et des activités.

Un succès orchestré par Gwenaëlle, secondée par sa maman, 4 de ses élèves qui ont tenu le bar (merci, formidable !) et de nombreux bénévoles dont quelques magiciennes des desserts, sambusas et arachides grillées, et un magicien du quiz musical. nos gentils organisateurs Arlette, Gwenaëlle, Gilles et Frédéric

Parmi les présents, outre les jeunes réunis autour de Gwenaëlle, beaucoup de fidèles, dont Mme Carthé 1ère échevine, plusieurs conseillers communaux, et des sympathiques Rwandaises. la présence rwandaise Notre pensée a été tournée aussi vers une absente, notre échevine Karima Souïss, retenue par le deuil de sa maman, au Maroc.

Grâce à la soirée, près de 2.000 € sont réunis, grâce à l’appui communal pour les achats et aux bénévoles, pour réaliser les petits projets 2015 pour la santé et les écoles. Mais nous pensons aussi à un projet de 3 ans, ‘Éducation comme droit et responsabilité de Tous’, pour lutter notamment contre le fléau de l’abandon scolaire dans les familles les plus démunies [les détails:]. En route, il y a du boulot ! G.L.

↑ début de l’article ↑

rapport de la réunion du 23 février 2015:

 Etudiants parrainés et projets à Rusatira, activités à Ganshoren, soirée du 7 mars

Présents :Henri CANART, Gilles LABEEUW et Monique LEBOUTTE,.

Excusées : Arlette LABEEUW, Josiane ROMPTEAU et Karima SOUISS

1.Nouvelles de Rusatira, des étudiants parrainés

  • le comité a reçu par e-mail une carte de vœux signé par le secrétaire exécutif de Rusatira, Eugène, Emmanuel et François de l’APROJUMAP, la présidente et le vice président du comité de jumelage.
  • Reçu aussi, le rapport d’activité annuel 2014 rédigé par l’APROJUMAP
  • Reçu les comptes de l’APROJUMAP concernant les activités réalisées dans le cadre du jumelage et les pièces justificatives, les comptes sont très bien tenus, clairs et corrects.

Reçu le texte de la convention entre l’APROJUMAP et notre comité, une toute petite modification (pertinente) a été faite. Reçu aussi l’estimation des frais de gestion du jumelage; le comité fera une contre-proposition plus conforme aux frais des années précédentes (ADA + APROJUMAP), avec frais séparés pour les plus grands projets (Chez les Marraines..).

  • Le comité a reçu le nom des 4 nouveaux étudiants parrainés, ils ont été choisis lors de la réunion du comité du 10 février : «..ce n’était pas facile de choisir 4 enfants dans les 11 dossiers qui ont presque tous les mêmes cas sociaux ».

leur minerval sera payé avec la 2ème tranche de paiements

↑ début de l’article ↑

2. Projets à Rusatira

  • Le comité rwandais n’a reçu que 3 demandes de petits projets 2015, et reporte le délai d’introduction au 20 février.
  • Le projet «Chez les Marraines» semble se débloquer : le secrétaire exécutif va organiser une rencontre pour préparer le contrat pour l’emplacement du siège du projet (maison et parcelles cultivables), ensuite une équipe va déterminer le nombre de nourrissons et le nombre de veuves et étudier les possibilités d’activités.

  • Un projet ‘moyen’ de «lutte contre le fléau de l’abandon scolaire surtout chez les vulnérables» pourrait se dessiner.

Il cadre bien avec les objectifs du Collège du S-Cœur pour utiliser les recettes de la marche parrainée, et avec les objectifs humanistes exprimés en 2013 par l’Athénée. L’APROJUMAP nous a informés sur la possibilité d’un tel projet, sur base d’un projet de 3 ans, plus vaste, réalisé à Musambira : analyse des causes d’abandon, sensibilisation des enseignants, création ou renforcement des comités de parents, en lien peut-être avec des écoles belges. Mais avant tout accord, il faut préciser l’aspect financier.

3. Activités à Ganshoren

  • La Maison médicale Calendula (rue de l’Eglise St-Martin), à l‘initiative d’une membre rwandaise, a demandé à GL de présenter le jumelage le jeudi 12 mars à 14h. Il y fera un exposé avec projection notamment sur les kitchen-gardens.
  • Dans le cadre des rencontres-débats à la Villa (mai-juin, sept.), G.L. a invité Olivier De Schutter à parler du «droit à l’alimentation, dans le monde, un bilan 2015». Mais ce dernier a décliné l’invitation, vu ses nouvelles fonctions aux N.U.
  • Arlette prend contact avec la Maison des Jeunes (Olivier Deroy) pour organiser une activité (projection de film ?)
  • - Petits déjeuners de la solidarité : la date du dimanche 4 octobre est proposée, on attend le retour de l’échevine pour fixer définitivement la date et pour réserver définitivement les Tarins.

4. Préparation de la soirée Cheese & Wine du 7 mars

Publicité :

articles : Ganshoren-Info commune, Trait d’Union Villa, mensuel St-Cécile

e-mails : de Gwenaëlle + du Jumelage + 3 facebook perso. Gwenaëlle au Rwanda en 2011

affiches : sur panneaux communaux (externes + bâtiments) grâce aux bons soins de la commune + qqs affiches chez particuliers (imprimés à LaVilla)

flyers : distribués au parc Albert (autour des Tarins) et à la tour Twenty-One

Inscriptions

Actuellement 29 virements, au total 60 réservations fixes [107 au 6/3/2015]

Courses et préparation

Les courses Oxfam et ‘la Trouvaille’ [1] seront faites par la commune, celles des fromages et boissons par Gwenaëlle aidée par un coursier communal. Les sambusas sont préparés par Florence et Aline (merci)

Les desserts seront préparés par Gwenaëlle (surtout), aidée par Josiane, Marie-Véronique, Marie-Josée et Arlette

Tâches

Équipe d’accueil : Karima, Gwenaëlle, GL; caisse : Monique et Arlette; bar tenu par des élèves de Gwenaëlle

↑ début de l’article ↑

Nouvelles de Rusatira

 Bilan 2014 : jumelage à comité élargi, bourses d’études, santé, projets

Extraits du rapport annuel d’Emmanuel et Eugène d’APROJUMAP (titres explicités par la rédaction).

1. Réunions du Comité de jumelage en 2014 : 6 réunions, et une représentativité étendue

Les membres du comité de jumelage ont tenu six réunions au cours de l’année 2014. Ces réunions ont porté sur les points suivants : bilan sur les petits projets réalisés en 2013 ; sélection de 3 nouveaux étudiants à parrainer ; sélection des petits projets de 2014 ; courrier et colis ; rencontre du comité de jumelage avec les anciens étudiants boursiers ; sélection des étudiants boursiers ; mise en exécution des petits projets financés ; projet intergénérationnel chez les marraines de Rusatira.

Le comité de jumelage de Rusatira / Kinazi a ainsi pensé à restructurer le comité de jumelage afin qu’il représente toute la population de la zone du jumelage. Il y aura donc, un représentant de chaque secteur d’activité publique : autorités administratives, éducation, santé, confessions religieuses, coopératives, et groupes ciblés notamment la jeunesse, les femmes et les handicapés.

A noter aussi que le comité a reçu les vœux 2014, et régulièrement le mensuel du Jumelage de Ganshoren.

2. Rencontre du comité de jumelage avec les étudiants : bourses d’études supérieures remboursables

Les membres du comité ont rencontré les anciens étudiants boursiers bénéficiaires du crédit bourse d’études supérieures qui étaient invités avec leurs parents. Ainsi ils ont profité de cette occasion pour témoigner combien ce projet a joué un rôle très important pour pouvoir poursuivre leurs études sans interruption qui pouvait être entraînée par le manque de moyens financiers.

De ces anciens boursiers, trois ont informé les participants à la rencontre qu’ils ont déjà commencé à rembourser. Il s’agit de Marcelline, Félix, et Chantal. Eloi était aussi prêt à faire un plan de remboursement et entamer le processus de remboursement même s’il n’a pas encore trouvé de l’emploi. A tous les autres qui n’auraient pas fait de plan de remboursements même s’ils avaient déjà commencé à verser, il a été recommandé de se présenter auprès du comité afin de faire leur plan de remboursements.

3. Choix et suivis des parrainages d’étudiants orphelins du secondaire : voir Jumelages de 2014.

4. Mise en exécution des petits projets et salaire de monitrices de santé : [cf Jumelage n°7-8 juillet-août 14]

5. Projet «Chez les marraines de Rusatira» : comité de pilotage renforcé, location de la maison en vue

Le comité de jumelage de Rusatira / Kinazi et les autorités administratives du secteur de Rusatira ont poursuivi le dossier du projet. De ce fait, plusieurs réunions et échanges ont été tenus pour réfléchir sur le projet. La durée du projet et l’accord de la maison ainsi que le lieu d’installation des autres activités du projet ont été les points essentiels qui revenaient souvent au débat et discussions.

Le comité de jumelage de Ganshoren et ADA avaient présenté ce projet auprès des bailleurs en demandant des fonds pour une période de deux ans.

Pour que l’action du projet soit plus utile et durable, le comité de jumelage de Rusatira / Kinazi a proposé qu’il y ait un projet d’une longue durée dont le jumelage et autres partenaires prennent en main et chercher toujours des fonds de fonctionnement du projet auprès des bailleurs de fonds. Au cas où la durée du projet est courte, il a trouvé qu’il est mieux de ne pas créer un centre d’accueil ‘chez marraine’ mais d’aider ces cas sociaux dans les ménages comme dans le cadre d’appuyer les services offerts à ces vulnérables des Secteurs de Rusatira et Kinazi.

Le comité de jumelage de Ganshoren a confirmé que la durée du projet va passer de 2 à 4 ans, la période qui pourrait être probablement prolongée pour compléter le premier. Cela a donné l’espoir aux membres du comité de jumelage de Rusatira / Kinazi que le projet puisse avancer.

Le comité de jumelage de Rusatira / Kinazi a adressé la demande de transfert de la maison et des parcelles aux alentours de la maison au Conseil Administratif de Secteur Rusatira afin d’examiner et donner accord afin de rénover la maison et démarrer les activités du projet [le contrat de location est en discussion].

Ainsi en collaboration avec le comité de jumelage de Rusatira / Kinazi et les autorités des Secteurs Rusatira et Kinazi, un comité de pilotage du projet a été reconstitué comme suit :

le Secrétaire Exécutif de Secteur Rusatira, 2 techniciens chargés des affaires sociales Rusatira et Kinazi, président du comité de jumelage, représentant des veuves, titulaire du centre de santé Rusatira, Umubano Impore Asbl, APROJUMAP

6. Social et économique

Actions des coopératives :actions des ‘filières coopératives’ pour parachever le projet REPRECO

  • Dans le domaine agricole, les membres des coopératives agricoles ont poursuivi leurs activités agricoles surtout dans la plantation du riz, du maïs et du manioc.
  • La coopérative filière de Mwaro a pu bénéficier du hangar de séchage construit avec le projet.
  • Quant à l’élevage, les bénéficiaires ont procédé au remboursement du bétail octroyé : vaches, porcs et chèvres. Et cela a permis l’octroi du bétail aux autres bénéficiaires.

Actions de solidarité et tontines : poursuite des travaux solidaires initiés par le projet ‘Amis d’ATD’

  • Entre membres des coopératives et des groupements, les actions de solidarité ont porté notamment sur la construction de foyers améliorés, le crépissage de maisons, la plantation du riz, sorgho, manioc
  • Divers groupements ont accomplis des actions d’épargne et crédit en renforçant les tontines.

Foyers améliorés :avec construction de ‘foyers écologiques’ pour limiter la consommation de bois

  • Pour la gestion des combustibles par des ménages, l’APROJUMAP a organisé des activités de construction des foyers améliorés dans les ménages des bénéficiaires. Les séances de démonstration ont été organisées dans différents sites de la zone d’intervention de l’APROJUMAP.
  • Les bénéficiaires et la population avoisinante se sont servis du modèle de ces foyers améliorés pour en construire eux-mêmes.

7. Actions menées dans le cadre du programme «Move with Africa» au Rwanda

L’APROJUMAP a été choisie pour recevoir le programme ‘Move with Africa’ organisé par «Entraide et Fraternité» et le journal «La Libre Belgique» du 25 février au 6 mars 2014. C’est un programme fort important, renforçant les relations existant depuis plusieurs années entre Rwandais et Belges grâce aux liens de jumelage et d’amitié. C’est un moment fort de rencontre, échange, partage et découvertes essentielles. visite de la formation vannerie de REPRECO

Avec ses partenaires-bénéficiaires, l’APROJUMAP a accueilli chaleureusement une équipe de 21 jeunes étudiants et 4 professeurs de l’Institut Emile Gryzon d’Anderlecht, de 2 responsables d’Entraide et Fraternité et d’une journaliste de La Libre Belgique. [le blog de La Libre]

L’APROJUMAP a montré son expérience dans les projets pour amener les personnes les plus démunies à sortir progressivement de l’extrême pauvreté (projets Amis d’ATD, Solives-Provacea et REPRECO).

Dans ce cadre, les jeunes étudiants belges ont effectué des visites aux partenaires-bénéficiaires des appuis visant la réduction de la pauvreté. Ils ont rencontré les jeunes étudiants dans leurs écoles où ils ont dansé et joué des matches amicaux de football et de volleyball.

Très courageux, ils ont participé aux différentes activités organisées notamment des actions de solidarité. Comme signalé plus haut, les actions de solidarité ont porté sur le crépissage de la cuisine du village servant de centre de démonstration culinaire du village aux mamans qui ont des enfants malnutris pour lutter contre la malnutrition dans leurs ménages.

Ils ont fabriqué également des briques adobes qui serviront à la construction de la maison d’une femme vulnérable et participé à la plantation de maïs. plantation de maïs, entre jeunes Belges et Rwandais

↑ début de l’article ↑

[1] ’la Trouvaille’ supérette rwandaise , 71 rue Ropsy Chaudron à Anderlecht


Beginpagina | Contact | Overzicht van de site | |

De activiteit van de site opvolgen nl  De activiteit van de site opvolgen hier het laatste maandblad  De activiteit van de site opvolgen Archieven   ?

Site gebouwd met SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License