Jumelage Ganshoren Rusatira
31ème année – n° 4

avril 2016

mercredi 20 avril 2016 par Webcomité

 Voir plus loin, rester unis … et pourquoi pas une idée-jumelage : se dire bonjour ?

Voir plus loin ! Nous le proposions ici après les attentats de Paris. Cela reste vrai après Bruxelles.

Le Jumelage donne des occasions de voir plus loin. Comme en 1998, lorsque cet instituteur de Rusatira nous montrait la blessure de son crâne en disant ’Il y a dans ma classe des enfants dont les parents savent qui m’a fait cela. Il y en a sans doute aussi dont les parents ont aidé à faire cela. Mais je les accueille tous en classe, car c’est la meilleure manière d’assurer la paix dans mon pays.

Pour éviter que la désunion n’alimente d’autres violences, d’autres craintes et d’autres terrorismes, notre devise nationale - l’union fait la force - prend ici un sens bien concret. On la retrouve en kinyarwanda Abishyizehamwe ntakibananira (à ceux qui sont unis rien ne résiste, merci à Marie-Jeanne).

Et une autre expérience vécue du Jumelage peut nous inspirer un outil pour mieux vivre ensemble.

Lors du séjour-coopération de 4 jeunes de Ganshoren à Rusatira-Kinazi en 2011, Gwenaëlle et Caro allaient chaque matin à pied de la maison d’enseignants où ils logeaient jusqu’à l’école où ils donnaient des cours d’anglais. Une marche de 10-15 minutes qui durait parfois presque une heure, car tout le monde les saluait sur le chemin.

Voilà un petit pas d’intégration et d’humanité tout simple : se saluer, se dire bonjour quand on se croise C’est vrai dans beaucoup de villages du Nord et du Sud. C’est à (re)créer dans notre rue, dans nos quartiers, et même – pourquoi pas – à la personne que l’on croise en montant dans l’autobus. Les multilingues pourront même l’essayer en plusieurs langues : il y en a plus de 100 sur //vivrelinternational.blogspot.be/2010/03/bonjour-dans-toutes-les-langues.html qui nous dit qu’en kinyarwanda, c’est mwaramutsé (le matin) / mwiriwe (à midi) / muramuke (le soir).

Les ‘experts’ peuvent créer ou utiliser #sedirebonjour et #elkaargroeten, il y a urgence !

Gilles Labeeuw.

↑ début de l’article ↑

Assemblée générale

 PROCES-VERBAL DE L’AG DU 15 MARS 2016 DE NOTRE ASBL

Présents : Henri CANART, Arlette et Gilles LABEEUW. Monique LEBOUTTE, Karima SOUISS et Agnès STIERNET.

Procurations :Gwenaëlle LEGRAND (à Arlette Provensal ép. Labeeuw) et Cécile VINCKE (à Gilles Labeeuw)

Excusées :Marguerite MANNAERT et Josiane ROMPTEAU.

1. Approbation du PV de l’AG du 23 mars 2015 le PV est approuvé à l’unanimité.

2. Rapport moral de l’exercice 2015

Le président Gilles Labeeuw lit le rapport de l’exercice 2015, le 26ème de notre ASBL et la 43ème année de notre jumelage. Le rapport est approuvé après quelques modifications (déjà incluses dans le texte pg. 3-4).

3. Rapport de trésorie et rapport du vérificateur aux comptes

Le trésorier, Henri Canart présente clairement les comptes détaillés de l’exercice 2015 (total 19.262,41 €).

La vérificatrice aux comptes, Odette Maquestiau, déclare avoir trouvé les comptes conformes aux documents présentés et sans fautes, elle apprécie la tenue des comptes. L’assemblée remercie le trésorier et la vérificatrice.

Recettes 2015 en %Dépenses 2015 en %

4. Approbation des comptes et décharge aux administrateurs

Les comptes sont approuvés à l’unanimité et décharge est donnée aux administrateurs.

5. Administrateurs, membres effectifs : arrivées et retraits

Agnès Stiernet, active depuis 1 an à nos réunions et activités, est admise à l’unanimité comme membre effectif.

6. Budget 2016

Après quelques petites modifications le budget a été approuvé à l’unanimité. Il est prévu d’utiliser une partie des sommes reçues les années précédentes : une partie du legs M. pour les bourses d’études remboursables (3ème année d’étude pour 3 boursiers) et le parrainage de 5 étudiants orphelins du secondaire ; et 2 étudiants du secondaire seront parrainés grâce à l’argent reçu du Collège du Sacré Cœur fin 2015.

7. Activités 2016 à Ganshoren

  • Soirée « Cheese & Wine » du 12 mars (comme l’activité est déjà réalisée, l’assemblée fait un debriefing partiel)

Très grand succès, en nombre de participants (237 personnes) et en bénéfice+dons pour petits projets (6.244 €).

La soirée même fut superbe, avec un buffet très bien garni, de magnifiques danses et chants rwandais, un quizz bien préparé, et une « tombola gourmande » très réussie sur une idée originale. Ce succès est dû à l’énergie déployée par l’équipe organisatrice, les bénévoles et le service et l’échevinat de la « Solidarité Nord-Sud ». Les choses à améliorer (procédures, affiches, disponibilité de la cuisine) ferons l’objet d’une discussion ad-hoc.

  • Rencontres-débat : Deux ou trois, dont une avec Agnès Stiernet, qui parlerait de sa vision de la coopération sur base de son travail au Rwanda, au centre de saté de Kabona et de son document-témoignage (date à fixer).
  • Petit déjeuners de la solidarité Nord-Sud : en octobre de préférence (un dimanche : le 2 ou 16 ou 23). Karima se renseigne sur la disponibilité des « Tarins ».

8. Projets 2016 à Rusatira

Le comité a reçu la liste des petits projets demandés par Rusatira. Neuf projets sont proposés, en majorité des citernes pour récupérer l’eau de pluie pour des écoles. Le comité demande de recevoir plus de détails sur ces projets (raison de la demande, devis,..) comme les années précédentes, avant de faire son choix.

↑ début de l’article ↑

 RAPPORT MORAL 2015 de notre ASBL :

partie 1/2 : l’action de notre comité de jumelage ASBL à Rusatira

L’année 2015, 43e du Jumelage communal et 26e de notre ASBL, a continué le contact plus direct avec l’APROJUMAP pour les activités à Rusatira-Kinazi et la nouvelle approche des activités à Ganshoren, y compris le développement du site web, ainsi que par le choix d’améliorer les ‘petits projets’ et l’appui aux étudiants, en attente d’autres projets.

1. Situation générale du Jumelage à Rusatira-Kinazi, petits projets réalisés, échanges de lettres et colis, et visites

1.0 Notre Jumelage concerne les secteurs administratifs de Rusatira et Kinazi (2 x 6 cellules + 1 à Kigarama secteur de Rwamiro) du district de Huye, près de Butare dans la province du Sud, qui recouvrent l’ancienne commune de Rusatira. Le Jumelage porte le nom Rusatira-Ganshoren, il est coordonné par les secrétaires exécutifs des secteurs et le maire de Huye, à qui doivent être adressés les colis éventuels.

1.1 Le Comité de Jumelage rwandais (CJR) est composé comme suit : présidente : Béata Mitali titulaire centre de santé ; vice-président (dep. 20/9/13) Jean Damascene Ndagijimana, directeur du Lytec ; trésorier : Jean-Damascène Minani directeur d’école, secrétaire : Josée Mukantwari institutrice, conseiller : Jean Bosco Iryagaragaye et Libera Nyirawera, et près de 20 membres (écoles, secrétaires de secteurs). Il a tenu 5 réunions [6 en 2014] consacrées à l’élargissement du comité, à l’exécution des projets et au choix des étudiants boursiers.

1.2 Les liens avec Rusatira sont assurés par Eugène NIYIGENA de l’ONG rwandaise APROJUMAP. Il joue un rôle de facilitateur pour 4 jumelages, aidé par 1 chargé du suivi des Jumelages (HABIMANA François, à Butare), et par une équipe à Kigali (réduite vu la fin de grands projets). Les e-mails (en 2015, 46 reçus par nous et 51 envoyés) et le rapport annuel de François et Eugène nous informent sur les activités du Jumelage, pour lesquelles ils transmettent les envois et financements et leurs justificatifs, participent aux réunions et facilitent les actions. Notons aussi que Eugène a visité Ganshoren en septembre 2015 (voir 2.4).

1.3 Un courrier de 11 lettres a été envoyé de Rusatira à notre Comité [14 en 2014] y compris pour petits projets, outre celles de boursiers (cf. 1.6)

  • 1 carte de vœux collective, signée par le secrétaire exécutif de Rusatira, le comité de Jumelage, le Centre de Santé et l’APROJUMAP
  • 10 lettres de demandes et remerciement des écoles concernant les petits projets L’encouragement des échanges par lettres/e-mails, demandé ici en 2013-2014 et à Rusatira début 2016, sera détaillé dans notre mensuel.

Le courrier de réponse de Ganshoren a été : 12 lettres et e-mails au CJR [12 en 2014], 17 cartes de vœux au CJR, centre de santé, écoles [23 en 2014], 20 lettres aux boursiers [20 en 2014]. Le courrier est envoyé via l’APROJUMA, en plus du courrier qui lui est destiné directement.

1.4 Le centre de santé de Rusatira (7 cellules sur 13 du CJR) a été soutenu par le payement de 2 colis de médicaments (1700 €, 1 en 2014) et le salaire des monitrices de santé (2 jusqu’en mai, puis 1).

1.5 Les 5 « petits projets » suivants ont été réalisés en 2015 grâce au soutien et envois de Ganshoren vers Rusatira (montants versés) :

  • 32 pupitres pour l’école de Kato (fabrication locale selon un cahier des charges) [1070 €]
  • 3 étagères pour la bibliothèque de l’école de Kinazi (fabrication locale) [400 €]
  • construction d’un petit local réservé aux jeunes filles adolescentes à l’école de Nyagisenyi [755 €]
  • tables pour le réfectoire du Lycée de Rusatira (fabrication locale, l’internat accueillant de filles et garçons de tout le Rwanda) [960 €]
  • mobilier pour le groupe scolaire de Kotana (fabrication locale pour utiliser et sécuriser les PCs du projet One Laptop Per Child) [1300 €] Dans ces projets, il y a eu chaque fois une participation des bénéficiaires sous forme de cofinancement ou de travail.

1.6 Le système de bourses d’études secondaires pour orphelins méritants se poursuit (bourse interrompue l’année qui suit un échec, l’année scolaire allant de janvier à novembre). Le CJR choisit les boursiers (situation sociale, mérite), rentre un rapport annuel et transmet les bulletins et lettres. En 2015, 14 étudiants ont été soutenus (5 filles) [idem 2013], soit 9 anciens et 5 nouveaux. Les jeunes envoient leur bulletin et des lettres : une quarantaine en 2015 [idem 2014]. La bourse moyenne a été de 229 € en 2015 [env. 200 € en 2014], financée notamment grâce au reliquat du groupe Un P’tit Plus (2 bourses), au legs visé en 1.7 (1) et à l’action 2014 du Collège du Sacré-Cœur (3). Les 5 boursiers ayant fini le cycle en 2014 ont reçu 40 € pour insertion professionnelle (reste à faire pour 2015).

1.7 Depuis 2012, grâce au legs d’une Ganshorenoise, un système de bourses remboursables a été mis en place pour études supérieures de jeunes encore sans carrière professionnelle, sur base de contrats inspirés du micro-crédit. En 2015, 3 bourses (1.600 €) ont été financées pour l’année académique 2015-16 (l’année académique allant de septembre à juin), pour 3 futurs professeurs. Les bourses ont concerné au total 12 étudiants, et les remboursements (commençant 2 ans après les études) sont achevés pour 2 d’entre eux et en cours pour 2 autres.

32 pupitres - Ecole primaire de Kato {JPEG}Pupitres de l’école de Kato (cf 1.5)local pour jeunes filles - Ecole primaire de Nyagisenyi {JPEG}Local pour filles adolescentes de l’école de Nyagisenyi (cf 1.5)
[photos du descriptif des ’petits projets 2015’ dans le mensuel Jumelage de mars 2016 ]

↑ début de l’article ↑

2/2 : action de notre comité à Ganshoren et participation aux grands projets

2. Action et information à Ganshoren

2.1 Notre Comité a tenu 10 réunions, consacrées aux projets (voir 1.5), aux bourses d’études, à la mise au point des activités à Ganshoren (voir 2.3) et à l’Opération 11.11.11 (voir 4).

2.2 Le mensuel « Jumelage » a paru 10 fois en 2015. Il a permis de diffuser largement l’information reçue de Rusatira et de suivre le bon déroulement des projets, en ajoutant des informations d’ouverture vers les pays du Sud. Fin 2015, la diffusion atteint 408 exemplaires soit 219 par e-mail (dont 22 avec synthèse en néerlandais), 103 en diffusion manuelle, 73 par poste, 13 en envoi groupé ou e-mail au Rwanda [en 2014 : 395 ex. = 212+101+73+12]. La coordination est assurée par Arlette L. aidée pour la diffusion par Claude C., Léo M. et Annie W. Depuis octobre 2015 (et rétroactivement), le mensuel est à nouveau disponible sur le site web de la commune, avec beaucoup d‘efficacité.

2.3 Grâce au dynamique G.G. nos activités sont présentées chaque mois sur le site www.ganshoren-rusatira.be qui a enregistré +10 visites/jour sur une ou plusieurs pages (75/jour fin déc. et 29 ! en 2016) soit + 4.000 visites/an dont 30% env. en néerlandais [2014 : + 1.200 et 17%].

2.4 Pour faire connaître à la population de Ganshoren et environs la culture des pays du Sud, en particulier du Rwanda, les actions suivnates ont été réalisées avec l’appui de la commune de Ganshoren, et en particulier de l’échevine de la Solidarité Nord-Sud Karima Souïss :
2,3,4/ 2 participation au spectacle ‘Amours et Mutineries’ organisés à LaVilla avec l’appui du CNCD-11.11.11 (3 interventions+panneaux)
7/ 3 12e soirée belgo-rwandaise, nouvelle formule Cheese & Wine, organisée par Gwenaëlle et Pascale, avec quiz musical. 123 participants dont 1 échevin et 5 conseillers [110, 2, 5 en 2014] ; bénéfice 2250 € pour les petits projets [2031 € en 2014]
12/ 3 présentation du projet Repreco à Rusatira-Kinazi, avec le film sur les kitchen-gardens, à la Maison médicle Calendula (10 pers.)
22/ 4 participation (tenue du vestiaire) au spectacle pour l’ADA ‘Mais il n’y a rien de beau ici’ au centre culturel de Woluwe-St-Pierre avril participation à l’action de Carême-Pâques à Ste-Cécile (357 €, des communautés fr. et nl., outre les dons) [resp. 404 € en 2014]
12/ 5 1ère rencontre-débat à LaVilla : ‘Move wih Africa’ à Rusatira, avec élèves et profs du CERIA (13 spectateurs, 10 pers. du CERIA)
7/ 9 visite d’Eugène Niyigena de l’APROJUMAP, reçu par Karima Souïss et notre comité, lors de notre réunion mensuelle
12/ 9 stand au marché annuel dans la tente communale : info-contacts, dégustation (maracuja, brownies), artisanat : 115 € [85 € en 2014]
20/ 9 2ème rencontre avec LaVilla : Promenade de la Solidarité Nord-Sud (lors de la journée sans voiture), commentée par G.L. (10 pers.)
4/10 7ème petit déjeuner de solidarité nord-sud, organisé par la commune, avec le Wereldwerkgroep : 100 participants (89 adultes + 11 jeunes) dont 3 échevins et 5 conseillers communaux [resp. 85, 3 et 5 en 2014]. Le bénéfice de 605 € [540 € en 2014] a été remis pour 50% à 11.11.11 FR et 50% au Wereldwerkgroep qui l’a offert au Jumelage. Un stand Oxfam a permis d’acheter des produits équitables.
1/12 3ème rencontre à LaVilla : Geneviève Damas sur la conscientisation des besoins du Sud face aux migrants de Lampedusa (40 pers)
12-13/12 Marché de Noël à LaVilla : vente d’artisanat et cartes de vœux, recette 470 € [515 € en 2014].
sept-déc. L’amélioration du site web pour proposer les cartes de vœux rwandaises a convaincu des sympathisants de Liège et Neuilly [114 €].

2.5 Notre comité est membre du Centre Culturel, où Arlette Labeeuw nous représente au CA et à l’AG.

↑ début de l’article ↑

3. Grands projets pilotés par l’ADA (Auto-Développement Afrique, ex-ABR), l’APROJUMAP (partenaire rwandais) et autres

3.1 L’ADA (Auto-Développement Afrique ASBL, ex-Association Belgique-Rwanda ABR) a dû procéder en 2015 au renouvellement de son agréation par la DGD comme ONG-projets. De ce fait, aucun projet n’a été introduit en 2015 ni à 11.11.11 ni à la DGD pour les jumelages affiliés (G., Woluwe-St-P., Woluwe-St-L., Kraainem). Notre ASBL est représentée à l’ADA par G. Labeeuw (au CA) et Monique Leboutte (liens 11.11.11).

3.2 Les projets sociaux ADA_APROJUMAP (Amis d’ATD 2004-2008, SOLIVES 2009-mi 2012, REPRECO 2012-avril 2014, Coopératives filières 2014) ont permis de mettre en place à Rusatira-Kinazi des coopératives, caisses d’entraide, microcrédits, dont APROJUMAP a pu assurer un minimum de suivi grâce à des soutiens divers (par ex. Move with Africa, ATD).

3.3 Le projet ‘Chez les Marraines de Rusatira’ de centre d’accueil pour les nourrissons orphelins avant adoption locale (pour éviter les orphelinats), avec appui de veuves, a fait l’objet d’une année de réflexion avec les autorités locales, grâce à François Habimana de l’APROJUMAP. Toutefois, à défaut de propositions fermes des autorités locales pour reprendre le centre après une période de 4 ans, notre comité a décidé de mettre le projet en veilleuse à partir du 31/3/2016, et sera attentif à toute autre proposition venant du CJR.

↑ début de l’article ↑

4. Rôle du Comité dans l’Opération 11.11.11 organisée par le CNCD

4.1 Notre Comité est représenté au CNCD comme « groupe local » par A. Labeeuw. M. Leboutte assure les liens de l’ADA (ONG) avec le CNCD ainsi que – notamment - avec la plate-forme Afrique centrale.

4.2 Notre Comité a organisé l’Opération 11.11.11 du CNCD à Ganshoren, pour soutenir notamment le projet Amizero à Kigali. La récolte 2015 (fr.) a diminué à 7.917 € [8.628 € en 2014], vu semble-t-il un enthousiasme moindre de la population, car la diminution se marque quasiment partout en Belgique. Comme en 2014, la commune de Ganshoren a remercié les bénévoles en leur offrant des tickets à échanger contre des douceurs à retirer aux stands des associations au Marché de Noël.

L’année 2015 a permis de poursuivre la ligne commencée en 2014 pour mettre en place de nouvelles approches dans les activités du jumelage :
à Ganshoren - les activités transformées (soirées) ou diversifiées (rencontres-débats), les sites web et l’appui communal nous ont permis :

  • de préparer un peu de moyens financiers pour les petits projets et grands projets espérés
  • et d’élargir le nombre de bénévoles et de sympathisants

à Rusatira - l’évolution du Rwanda nous conduit :

  • à consacrer plus de moyens à des projets, petits ou moins petits, vu l’amélioration de la structure de santé qui rend le centre de santé plus autonome avec moins d’appui extérieur aux ‘monitrices de santé’’
  • et à pouvoir et à devoir répondre à une demande croissante relative à l’enseignement, notamment pour permettre à des jeunes plus démunis et de milieux ruraux d’accéderà des emplois de plus en plus exigeant quant au niveau de formation

Ces sympathisants et moyens supplémentaires, ainsi que le bon suivi des projets par le Comité de Jumelage Rwandais aidé par l’APROJUMAP, nous permettent d’envisager une année 2016 riche en idées pour renforcer le Jumelage pour ses 45 ans en 2017.


Accueil du site | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site notre mensuel est ici  Suivre la vie du site Archives   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License