Jumelage Ganshoren Rusatira
31ème année – n° 9

septembre 2016

samedi 24 septembre 2016 par Webcomité

Editorial

 Si tu veux la paix, élimine la pauvreté en relançant l’aide au développement !

J’ai été impressionné en lisant l’interview du chanteur Bono de U2 au journal Le Soir des 17-18 sept. Interrogé sur la vague de violences qui a menacé des spectacles musicaux et autres rassemblements, ici et ailleurs, Bono fait montre d’un réalisme et humanisme rares. « Je suis né en Irlande du Nord, dit-il, où dans ma jeunesse déjà des minorités plaçaient leur idéologie terroriste au-dessus de l’existence humaine. On ne peut pas arrêter cela. Mais on peut asphyxier leur idéologie qui considère les autres avec haine, s’ils sont différents, étrangers, ou d’une autre croyance. Pour asphyxier leur recrutement, il faut éliminer la pauvreté. C’est pour cela que l’aide au développement doit devenir la priorité ».

La Journée mondiale du refus de la Misère, instaurée par l’ONU le 17 octobre depuis 1987, est l’occasion de répéter un message clair : la pauvreté est une violation des droits humains qui n’est pas fatale, et peut être combattue et vaincue comme l’ont été esclavage et apartheid (cf //refuserlamisere.org ). Cette célébration se fera aussi à Rusatira-Kinazi, au nom des bénéficiaires des projets sociaux qui y ont tourné depuis 2004, pilotés par l’asbl rwandaise Aprojumap, en espérant un message sans ambiguïté. C’est l’Aprojumap et le Jumelage qui invitent à la célébration, au nom des bénéficiaires.

Mais chacun, là où il est, peut agir, y compris les pauvres eux-mêmes. La photo est ici exemplative : des étudiants du secondaire y fabriquent des briques, après avoir été aidés pour leur repas scolaires. Le jumelage soutient les repas pour lutter contre le décrochage scolaire, et les jeunes apportent leur brique (au sens propre) à la lutte pour le développement, dans un partenariat actif.

Nous espérons parler ensemble de ce nouveau projet ’feeding school’, des projets, de 11.11.11, des actions en 2017 pour les 45 ans du Jumelage cf , et – pourquoi pas – du chanteur Bono, lors du Petit Déjeuner de la Solidarité Nord-Sud, ce 2 octobre, aux Tarins, de 8h30 à 11h. A bientôt ! G.L.

↑ début de l’article ↑

Rapport de la réunion du 1/09/16

 Suivi des actions à Rusatira et organisation des activités à Ganshoren

Présents : Henri CANART, Arlette et Gilles LABEEUW. Monique LEBOUTTE et Agnès STIERNET

Excusées : Karima SOUISS et Josiane ROMPTEAU

1. Nouvelles de Rusatira (y compris futur concours de dessin), des étudiants parrainés ou boursiers

  • Concours de dessin des 45 ans sur le thème « Unis, on est plus forts » aussi à Rusatira-Kinazi  : la présidente Isabelle a envoyé plusieurs e-mails, en nous remerciant pour nos actions. Sur le thème du concours de dessin, elle écrit : « le thème choisi est compréhensible et donne un bon message non seulement pour vous et aussi pour tous les rwandais qui ont connu le génocide et qui sont en voie de réconciliation ».
  • Commémorer le 17 octobre à Rusatira (journée mondiale du refus de la misère) : des e-mails de François nous expliquent e.a. son importance pour les gens de Rusatira-Kinazi soutenus par les projets sociaux (cf)
  • Etudiants parrainés : Reçu via François 5 lettres des étudiants ayant fini le cycle secondaire en octobre 2015 ; ils nous remercient pour la prime de fin d’études (40 €) et nous informent de son utilisation (voir journal de juin).

Reçu des lettres des étudiants parrainés écrites pendant leurs vacances d’été, 2 semaines à partir du 22 juillet, ils ont donc commencé leur 3ème et dernier trimestre de l’année scolaire.

Notre trésorier versera le minerval du 3ème trimestre des 14 étudiants parrainés (960 €)

  • Soutien au repas de midi (feeding school) : François nous a envoyé le tableau complet avec la liste des 37 élèves ainsi que la somme reçus par chacun d’eux pour payer leur repas de midi de la mi-juin à la fin de l’année académique (octobre).[361.000 FRW ou +/- 425 €]

Pendant les petites vacances d’été, ces jeunes ont fabriqué des briques adobes pour restaurer la maison d’une veuve de Rusatira dont son logement était effondré, avec des jeunes membres de JESORUKI (Jeunes Solidaires de Rusatira Kinazi), lire ici et des bénéficiaires des projets sociaux.

2. Suite des petits projets 2016 et Journée des N.-U. du Refus de la Misère

En mars, le comité rwandais avait proposé 9 petits projets à soutenir en 2016. En avril, notre comité a décidé d’en soutenir 5, en demandant des précisions sur le 6ème, destiné à commémorer avec les démunis des projets sociaux la Journée mondiale du Refus de la Misère (17 octobre), instaurée par les Nations-Unies à la demande d’ATD-Quart-Monde. François Habimana a précisé le budget : achat de nourriture, boissons soft, tentes et chaises… et ajoute « les bénéficiaires des projets pilotés par APROJUMAP se réjouissent de s’asseoir ensemble pour témoigner le combat affronté en sortant de la vie désagréable par les projets concrets réalisés […] Plus de 400 personnes seront présentes. […] C’est une occasion conviviale surtout qu’un pauvre citoyen approche les gens qu’il considérait comme forts (comme les autorités) et ils partagent la même table [….] ».

Notre Comité demande d’éviter toute ambiguïté : c’est l’APROJUMAP aidé par le Jumelage, qui invite, au nom des démunis. Sans s’engager pour le futur, notre comité participera pour 500 € [sur 670 € au total]

3. Activités d’automne et 45 ans du jumelage en 2017

  • un stand actif Marché Annuel (10 sept.) :le comité vendra du sirop de maracuja, de l’artisanat, et douceurs (galettes, cookies, salade de fruits rwandais et arachides grillées, merci à Agnès, Cécile, Arlette). avec distribution du flyer avec nos activités imprimé par la commune des flyers du CNCD-11.11.11[ un stand actif :]





  • Jeu-promenade de la Solidarité Nord-Sud :(dimanche 18 septembre) Gilles prévoit les questionnaires et affiches.jeu promenade 2016 Le départ se fera à la Villa, l’arrivée au Village-animation de la journée sans voiture Place Paola. [ remise des prix aux gagnants Christine (Fr.) et Alain (Nl.), par l’échevine Karima Souiss]
  • Petits Déjeuners de la Solidarité N-S (dimanche 2 octobre) : le service communal de la solidarité N-S s’occupe des achats, notre comité préparera la salle (avec le Wereldwerkgroep) et l’échoppe de Oxfam.
  • 45 ans du jumelage en 2017

Concours de dessins à Ganshoren et à Rusatira (thème : Unis, on est plus forts) : les dessins ainsi que de l’artisanat rwandais seront exposés à la Villa du 6 au 12 mai, vernissage le 5 mai, la remise des prix se fera probablement le 12 ou le 13 mai (à confirmer). Gilles contacte le Zeyp

Après avis positif de l’équipe ad-hoc, la soirée « Cheese & Wine » aura lieu au Hall des Sports le samedi 6 mai

↑ début de l’article ↑

Nouvelles de Rusatira-Kinazi

 Où en sont les ‘petits projets’ 2016 ?

Le contexte : chaque année, le comité de Jumelage rwandais reçoit des groupements intéressés - écoles, centre de santé, coopératives… - des propositions de petits projets (‘petit’ = montant limité, réalisable en 1 an). Ils nous sont transmis avec l’avis du comité rwandais et de l’APROJUMAP. Pour 2016, nous en avons retenus 5.

Voici les nouvelles reçues par François de l’APROJUMAP ce 1er septembre. Des 5 projets, 2 sont terminés :

  • les tables et les bancs pour le groupe scolaire de Gafumba ont été fabriqués et sont terminés.
  • la double citerne (1 de rétention d’eau de pluie + 1 avec filtre de purification) pour l’école de Kiruhura sont installées, et les élèves peuvent consommer l’eau potable via la citerne-filtre voir la photo.

Pour les autres petits projets : les commandes sont faites, les travaux de creusement à faire par les bénéficiaires (écoles, comité de parents…) sont achevés, et il reste à faire les installations, aussi par les écoles :

  • achat d’une citerne de rétention d’eau de pluie pour le groupe scolaire de Maza
  • achat de 2 citernes de rétention d’eau de pluie pour l’école primaire de Buremera
  • achat de 2 citernes de rétention d’eau de pluie pour le groupe scolaire de Buhimba

Nouvelles de Rusatira-Kinazi

 Les étudiants orphelins parrainés, ceux de ’feeding school’… et leurs sport !

Le contexte : voici les caractéristiques de l’enseignement secondaire au Rwanda, depuis quelques années :

  • les 3 premières années du secondaire – ’tronc commun’ – sont dispensées dans beaucoup d’écoles. Depuis qu’elles sont gratuites (sauf en cas d’internat), notre Jumelage n’y fait plus de parrainage.
  • les 3 années secondaires supérieures ‘spécialisées’ (sciences-math-etc, électronique, langues, instituteur, vétérinaire A2…) sont dispensées dans des écoles en nombre plus limité, en général avec internat. Depuis 2000, nous y parrainons des étudiants orphelins et pauvres : 14 en 2016 (1er projet ‘études’ 150 €/étudiant)
  • les 3 années secondaires supérieures peuvent aussi être accomplies dans des écoles ‘de formation de base’, gratuites (car l’enseignement est en principe obligatoire jusque 18 ans) mais avec repas payants. Pour lutter contre le décrochage scolaire et garder son sens à ces écoles, notre comité et l’Aprojumap ont lancé en juin l’action ’feeding school’ (voir Mensuel de juillet-août) : repas de midi payés (+7 € par trimestre) en échange d’un travail utile aux écoles ou projets sociaux (voir la photo du 2ème projet ‘études’)

Voici les nouvelles de ces projets selon François Habimana, chargé du suivi des jumelages à l’APROJUMAP

1er projet étudiants : Parrainage de 14 étudiants orphelins et pauvres

Douze étudiants nous ont écrit pendant la quinzaine des vacances de juillet (l’année scolaire allant de janvier à fin octobre), en nous envoyant aussi leurs résultats scolaires du 2ème trimestre. Ces résultats sont très satisfaisants, avec une note moyenne est de 65,5% (les notes variant de 54,2% à 73,3%). Une élève n’a pas pu recevoir son bulletin, car elle n’avait pas payé son complément de minerval à temps, François suit ce cas.

2ème projet étudiants : Feeding school : repas de midi pour 37 étudiants démunis, en échange d’un travail

Ces étudiants de familles démunies, qui étaient en décrochage scolaire, ont une moyenne de réussite en général inférieure aux étudiants parrainés : 46,5%. Mais vu le nouveau système, ils se sont engagés de fournir un effort pour améliorer leur réussite au cours de ce 3ème trimestre.

Pendant les vacances de juillet, ces enfants ont participé à une action solidaire pour la fabrication des briques adobes qui serviront dans la construction d’une maison d’une veuve de Rusatira dont son logement était effondré voir la photo. Ils ont ainsi uni leurs forces à la fois avec les bénéficiaires du projet social Amis d’ATD, et avec les jeunes membres de JESORUKI (Jeunes Solidaires de Rusatira et Kinazi - qui sont les 2 secteurs couverts par le Jumelage - un groupe de jeunes réuni par l’APROJUMAP).

Et à quel sport rêvent les étudiants ? [le Rwanda était à Rio en cyclisme (JO) et volley-assis filles (paralympique)] Dans la zone du jumelage, nous dit François, le football reste toujours le sport populaire. Il est possible de trouver une équipe de football dans chaque ‘cellule’ [les ‘secteurs’ d’avant 2000] et secteur administratif [Rusatira et Kinazi] et même dans chaque école. Souvenez vous qu’en 2004-2007, lors du concours Guy Demanet, le jumelage organisait un tournoi de football dans les écoles et les deux premières équipes remportaient des prix. On pratique en outre le volleyball et basketball, surtout dans les écoles.

Parfois un sport de masse est organisé dans les secteurs pour sensibiliser les gens à faire le sport. Malgré qu’il n’y ait pas d’équipe de cyclistes professionnels dans la zone, le vélo est plus connu que le sitball [NDLR volley-assis, pratiqué par Michel Ndahimana, parrainé 2012-14. étudiant au centre de handicapés de Gatagara, voir Jumelage de juin 2015]

↑ début de l’article ↑

Notre action à Ganshoren

 Petit Déjeuner de la Solidarité Nord-Sud du 2 octobre : vous êtes tous invités !

Petits-déjeuners de la solidarité Nord-Sud 2016

Ce Petit déjeuner annuel est organisé par la commune de Ganshoren, Solidarité Nord-Sud (échevine Karima Souiss), avec l’aide du comité de Jumelage Ganshoren-Rusatira et du Weredwerkgroep.

Nous espérons tous vous y rencontrer. Ce sera l’occasion d’apprécier les produits de la boulangerie artisanale locale et du commerce équitable du Sud, qui pourront être acquis dans un petit stand d’OXFAM.

Il y aura peut-être – c’est à confirmer - un stand du CJD Conseil Jeunesse Développement, dont 4 jeunes (avec Louise, de Ganshoren) visiteront en novembre les projets sociaux pilotés par l’Aprojumap, à Rusatira-Kinazi.

Ce sera l’occasion aussi de s’informer sur les projets en cours à Rusatira-Kinazi, dont voici les photos !

Etudiants fabriquant des briques pour restaurer la maison d’une veuve membre des Amis d‘ATD (projet social démarré en 2005 avec 11.11.11),en échange du repas scolaire (projet feeding school voir détails page 3)

étudiants fabriquant des briques

Citerne d’eau de pluie à l’école de Kiruhura,couplée à une citerne filtrante qui fournit de l’eau potable(petit projet 2016, les détails sont ici)

citerne d'eau de pluie à Kiruhura

↑ début de l’article ↑


Accueil du site | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site notre mensuel est ici  Suivre la vie du site Archives   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License