Jumelage Ganshoren Rusatira
32ème année – n° 9

Septembre 2017

dimanche 17 septembre 2017 par Webcomité

Editorial : Claude Carlier nous dit le courage des élèves dans les pays du Sud, comme à Rusatira-Kinazi

 « SUR LE CHEMIN DE L’ECOLE … »

Tel est le titre d’un film documentaire réalisé par Pascal Plisson et programmé récemment par France5

Au cours d’un périple aux quatre coins du monde, nous y découvrons plusieurs enfants animés d’une volonté extraordinaire, désireux d’apprendre. Ils ont compris que seule l’instruction leur permettra d’améliorer leurs conditions de vie et celle de leur famille. Pour y arriver, ils doivent affronter divers périls. Et que dire des distances à parcourir pour être à l’heure à l’école.

C’est ainsi que deux petits kenyans quittent leur village dès 5h30 car il ne faut pas arriver après le salut au drapeau… 15 km à marcher, traverser la savane, et souvent ils doivent trouver un autre chemin pour éviter les éléphants !

Ces trois jeunes marocaines habitantes du Haut Atlas dont le trajet à travers la montagne est périlleux. Le trajet dure 4 heures.

Un petit garçon argentin et sa sœur effectuent près de 20 km à cheval dans cette partie de l’Argentine qu’est la Patagonie

Il y a aussi ces trois frères originaires du Golfe du Bengale. L’ainé est handicapé, mais avec l’aide de ses deux frères il franchira toutes les difficultés pour rejoindre son école. Selon ses propos, il étudie car il veut devenir médecin, pour soigner les enfants handicapés comme lui.

Comme dit le commentateur, c’est un émouvant voyage tout en sensibilité … et dans des paysages splendides.

Claude Carlier

Voici la bande annonce du film :

et une interview de Pascal Plisson :

Réunion du comité du 5 septembre 2017

 Le suivi des étudiants parrainés, et de bien d’autres choses !

Présents : Henri CANART, Arlette et Gilles LABEEUW. Monique LEBOUTTE, Karima SOUISS et Agnès STIERNET

Excusée:Josiane ROMPTEAU

1. Nouvelles de Rusatira : projets, étudiants parrainés du secondaires, boursiers remboursables ens. sup.

Concours de dessin : Le comité a reçu un e-mail d’Isabelle Muhorakeye, présidente du comité de jumelage rwandais, qui nous a écrit le 14/08 pour remercier le comité pour ses actions et pour le colis envoyé à Rusatira ; ce colis (prix du concours de dessins) est arrivé fin août à Kigali et doit être dédouané.

Bourses d’études remboursables (e-mail du 22/8 de François Habimana) : les 3 étudiants (tous en 3ème année universitaire) soutenus pour l’année académique 2016-17 ont terminé les examens et attendent encore les résultats. Chacun a l’espoir d’avoir réussi et est prêt à entrer en dernière année, l’année académique 2017-18 commençant en octobre. Montant demandé pour les bourses de ces 3 étudiants : 1.240.000FRW. Gérard, ancien élève parrainé a rempli les conditions pour obtenir une bourse d’étude lui permettant de terminer ses études universitaires (achat d’un PC et de livres) : « Gérard est actuellement en vacances, il est prêt à reprendre aussi les cours en octobre. C’est un bon moment de lui livrer ce matériel souhaité pour mieux poursuivre ces études. ». Montant demandé : 355.000FRW.

Versements : notre trésorier fera donc les virements suivants sur le compte de l’APROJUMAP :

  • 1600 € (1.595.000 FRW) pour les bourses remboursable de 3 étudiants déjà boursiers et Gérard.
  • 1500 € (1.500.000FRW) pour le minerval du 3ème trimestre des 20 élèves du secondaire parrainés.
  • 60 € pour l’achat de cartes de vœux rwandaises

3. Célébration des 45 ans du jumelage à Rusatira

A Rusatira, les 45 ans du jumelage seront fêtés le 17 octobre, avec les cérémonies de la Journée Mondiale du Refus de la Misère, instaurée par l’ONU à la demande, entre autres, d’ADT-Quart-Monde.

Refus de la Misère

Ganshoren s’associera à l’événement, l’échevine de la Solidarité Nord-Sud enverra une lettre ainsi que le président du comité de jumelage, qui pourront être lues (traduites en kinyarwanda) lors des cérémonies.

Pour associer un plus grand nombre de Ganshorenois(es) à ces 45 ans, le comité a préparé des cartes avec un petit mot en français, néerlandais, anglais et kinyarwanda, pour les gens de Rusatira. Ces cartes seront présentées pour signature et petit mot éventuel aux habitants de Ganshoren lors du Marché annuel [NDLR déjà 19 cartes] et des Petits Déjeuners de la Solidarité.

4. Soutien à un ‘projet prioritaire’ demandé par Rusatira-Kinazi (voir pg. 3)

  • Reçu un e-mail de François (le 22/08/2017) répondant à nos questions concernant les dernières propositions :

« Merci beaucoup […] de l’importance accordée à ces propositions […] pour que le jumelage continue [dans] l’amélioration du bien-être de la population jumelée. Nous vous enverrons les détails […] après une réunion du comité programmée la semaine prochaine ». Nous attendons les nouvelles de cette réunion.

Notre comité a échangé des réflexions sur les 3 projets proposés par le comité de Rusatira (voir aussi le mensuel précédent), des précisions seront demandées à Rusatira ainsi que les budgets [e-mails des 5 et 21/09].

  • Projet ’Formation à l’éducation’ : le secteur offre le terrain, mais qui sera propriétaire du bâtiment ? Comment la population va -t-elle contribuer au projet ? NDLR ce projet est finalement abandonné
  • Projet ’Eau et assainissement’ : qui s’occupe de l’entretien, de la gestion, combien de personnes auront accès à l’eau ? Les pompes fonctionnent-elles avec de l’électricité, du mazout ? c’est ici
  • Projet ’Electrification au poste de santé de Gafumba et environs’ : comme il s’intègre dans un projet national d’électrification du monde rural, il faut savoir quel apport supplémentaire est utile c’est là

Décès de Mme Denise DEMANET

Nous avons appris le décès de Mme Denise VEREECKEN, veuve de Guy DEMANET, initiateur du Jumelage il y a 45 ans, et maman et grand-maman des chevilles ouvrières des soirées rwandaises à Ganshoren. Elle avait tenu à continuer l’œuvre de son mari : envois de cartes de l’Opération 11.11.11, présence aux activités. Toutes nos condoléances vont à cette famille si dynamique dans les activités de solidarité.Et avec nos remerciements, car sa famille a proposé de transformer fleurs et couronnes en dons au Jumelage.

inauguration du sentier Guy Demanet en 2006

inauguration du sentier Guy Demanet

Nouvelles de Rusatira/Kinazi

 Eau potable / électricité : le comité de Jumelage précise le choix d’un ‘projet prioritaire’

Les lecteurs assidus de notre mensuel se souviendrons qu’en 2013, un ‘projet prioritaire’, en l’occurrence un centre de pré-adoption pour orphelin ’Chez les Marraines de Rusatira’, avait été envisagé et longuement analysé dans nos colonnes et sur le terrain. Le projet faisait suite à la fermeture des orphelinats au Rwanda, avant d’être abandonné en 2016, les besoins en pré-adoption étant faibles. Ce projet répondait aux volontés du legs d’un ancien membre pour un ‘projet prioritaire’ durable et concret (construction sur le terrain).

Le Comité de Jumelage rwandais a donc repris son analyse cette année. Le 5 septembre, il a discuté des 3 ‘projets prioritaires’ retenus (voir Jumelage d’août, selon le rapport de François Habimana (ONG Aprojumap). Reste à choisir !

Projet ‘Formation à l’Education’

Le comité de jumelage n’a plus retenu ce projet. Les membres ont privilégié la réflexion sur les deux autres projets.

Projet ‘Eau potable’

Nous avons trouvé que la 1ère proposition de réhabilitation d’une adduction d’eau existante n’est plus d’actualité car ses 5 sources d’eau ne produisent plus d’eau. Il ne reste qu’une seule source qui ne donne qu’une petite quantité d’eau.

Par la suite, on a suivi une autre proposition. Il s’agit d’un raccordement d’eau d’une grande citerne installée à Kinazi contenant 250 m3 à une autre installée à Rusatira. L’intervalle entre ces deux citernes est environ 5 km. La citerne de Kinazi contient de l’eau en abondance et les deux secteurs ont trouvé que c’est une voie possible et c’est aussi moins cher dont ils peuvent profiter en approvisionnant la citerne de Rusatira (capacité de 75 m3). Celle-là peut distribuer de l’eau au réseau existant, donc pour les ménages qui consommaient l’eau de l’adduction non opérationnelle et de nouvelles familles pourront y adhérer. Les bénéficiaires seraient les habitants de 7 villages, 3 de Kinazi et 4 de Rusatira.

Pour la soutenabilite de l’action, l’eau qui sera distribuée à ces habitants est gérée par la compagnie nationale chargée de l’eau et assainissement (WASAC : Water and sanitation corporation). C’est elle qui fait la gestion, distribution, entretien et qui recueille les payements de l’eau utilisée.

J’attends encore le devis de ce projet mais on a besoin surtout aux matériaux (tuyaux, accessoires et techniciens). S’ils sont disponibles, des habitants de la zone s’occuperont les activités qui restent dans la réalisation du projet. Je vous enverrais les détails très prochainement. (reçu un devis le 21/09)

Projet ‘Electrification pour le poste de santé et la zone de Gafumba’

Le devis préparé par un technicien montre que le cout total du projet est 94 167 019 Frw. Ce qu’on attend du jumelage est 18 260 000 FRW (±19.000 euros), dont l’achat d’un transfo de 100 KVA, 2 poteaux d’acier, fils conducteurs ABCR.

Les autres partenaires du projet notamment le secteur/district et les habitants de la zone sont prêts à donner leur contribution afin d’arriver à cette action jugée importante dans leur vie quotidienne. Comme par exemple des poteaux (wooden poles) peuvent être disponibles à travers les négociations entre les autorités et l’usine qui traite ces poteaux en bois (cette usine se localise dans l’entrée de Secteur Kinazi).

Notre action à Ganshoren

 Petit Déjeuner de la Solidarité Nord-Sud du 1er octobre : vous êtes tous invités !

Petits déjeuners de la Solidarité Nord-Sud 2017

inscription souhaitable via 02/464.05.55 (commune), 02/427.68.53 (jumelage) ou 02/428.76.16 (Wereldwerkgroep)

Ce Petit déjeuner annuel est organisé par le service de la Solidarité Nord-Sud de la commune de Ganshoren (échevine Karima Souiss, secrétariat Catherine Szikora),

avec l’aide du comité de Jumelage Ganshoren-Rusatira et du Weredwerkgroep.

Nous espérons tous vous y rencontrer.

C’est l’occasion d’apprécier les produits de la boulangerie artisanale locale et du commerce équitable du Sud, qui pourront être acquis dans un petit stand d’OXFAM.

C’est l’occasion aussi de s’informer sur 11.11.11 et les projets à Rusatira-Kinazi, comme ici :

CAMPAGNE 11.11.11 2017 : JUSTICE MIGRATOIRERendons notre commune hospitalièreassociations qui soutiennent 11.11.11

MARCELLINE parrainée par le JumelageMarcelline (orpheline de père) travaille à Kigali après des études supérieures avec le système de bourses remboursables du Jumelage (dons/legs).Elle écrit ’grâce à vous je suis une fille digne de ce nom, voici une photo avec ma maman’

Marcelline et sa maman


Accueil du site | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site notre mensuel est ici  Suivre la vie du site Archives   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License