Jumelage Ganshoren Rusatira
Het maandblad Jumelage nr -7-8 van zijn 32ste jaar

Juli-Augustus 2017

dinsdag 29 augustus 2017 door Webcomité

„sorry, dit artikel is niet vertaald; Hieronder gaat het originele in het Frans.”

Editorial

 Pour une rentrée solidaire : marché annuel 10 sept, petit déjeuner nord-sud 1er oct

Un monde plus solidaire ou non, ce sera un des choix de la rentrée de septembre.

Certains présidents de grands pays rouvrent la porte aux racismes nostalgiques de l’esclavage. Si vous croyez aux équipes multiculturelles en foot ou en recherche universitaire, vous devrez choisir.

Certains fondamentalistes d’Europe et d’Orient prônent murs et apartheid, séparant noirs et blancs, hispaniques et anglophones, chrétiens et musulmans, juifs et non-juifs. Si vous vous souvenez combien les ghettos et barbelés ont fait de tort à la paix entre les hommes, vous devrez choisir. Petits déjeuners de la Solidarité Nord-Sud 2016

Certains politiques estiment qu’il n’y a pas d’urgence climatique. Pour ne pas étouffer demain, vous devrez choisir.

C‘est pour cela que le Jumelage sera au Marché Annuel dimanche 10 septembre, pour les solidarités et jumelages nord-sud, faisant connaître la culture, la vie, les progrès, le courage dans les pays du Sud (les étudiants parrainés par le Jumelage qui aident à réparer une maison, et les projets).

C’est pour cela que le Jumelage sera présent au Petit Déjeuner Nord-Sud du 1er oct. organisé par la commune, avec le Wereldwerkgroep, pour soutenir la ‘justice migratoire’ avec 11.11.11 [une photo de 2016]

Gilles Labeeuw

Réunion du comité du 27 juin 2017

 BILAN DES 45 ANS, PROJET LIVE et ACTIVITES DE RENTREE 2017

Présents : Arlette et Gilles LABEEUW. Monique LEBOUTTE et Josiane ROMPTEAU.

Excusés :Henri CANART, Karrima SOUISS et Agnès STIERNET

1. Nouvelles de Rusatira : projets, étudiants parrainés du secondaires, boursiers remboursables ens. sup.

Le comité a reçu 2 e-mails :

  • Isabelle Muhorakeye, présidente du comité de jumelage rwandais, nous a écrit au nom du comité pour remercier de «tant de choses que vous faites pour nous», et transmet les propositions de projets en discussion :
    • une maison de formation à l’éducation qui comprendra une salle de bibliothèque, cyber internet et une salle polyvalente. Cette dernière aidera aussi à réunir les jeunes pour faire différentes activités sous forme de loisirs comme des théâtres, de la musique etc. Et cela facilitera les autorités à transmettre les messages sur différents thèmes visant à aider les jeunes à mieux s’en sortir de la vie quotidienne.
    • comme Rusatira-Kinazi est un zone dans lequel on y trouve beaucoup de lait, le comité a pensé à une industrie laitière pour pouvoir transformer cette production comme par exemple du fromage, des yaourts et autres dérivés du lait, car pour le moment le lait est traité de façon traditionnelle. Le comité tiendra une réunion le 30 juin pour finaliser le rapport de cette réunion est ici. Notre comité demandera des précisions concernant le budget et sa ‘soutenabilité’ à terme avant tout engagement.
  • Etudiants boursiers : François Habimana (APROJUMAP) nous a envoyé un mail concernant les étudiants boursiers, François a réalisé un tableau récapitulatif concernant les 13 étudiants ayant reçu une bourse d’études remboursable (montants reçus, études et montants remboursés). Pour l’année scolaire 2017-2018 notre comité donnera une bourse aux 3 élèves boursiers se trouvant actuellement en 3ème année (si réussite).

Un ancien étudiant parrainé, Gérard est en dernière année d’études supérieure, il a demandé une bourse au comité de Rusatira pour acheter le matériel nécessaire pour terminer ses études (livres et ordinateur)

Notre comité signale au comité de Rusatira que les montants remboursés sont destinés à satisfaire une « 2ème génération » de prêts et ainsi de suite, nous ont permis de commencer le système de bourses d’étude.

2. Envoi d’un colis à Rusatira

Le colis de 3 caisses est prêt, il partira début juillet par bateau pour le Rwanda. Ce colis contient surtout les prix et les diplômes des lauréats rwandais du concours de dessins organisé pour les 45 ans du jumelage. La majorité des prix ont été achetés avec l’aide de l’échevinat de la solidarité Nord-Sud. Nous avons aussi envoyé les dessins primés de Ganshoren, des petits vêtements pour le centre de santé de Rusatira et une lampe solaire pour le poste de santé de Gafumba (poste aidé par un petit projet).

3. Projet «Live» de l’ADA à Rusatira –Kinazi ;

Cofinancé par la DGD belge, piloté par l’ADA en partenariat avec l’APROJUMAP (cf. journal de juin), ce projet concerne plusieurs secteurs. Nous avons reçu des infos sur les réalisations à Rusatira-Kinazi (elles sont ici).

4. Activités de la rentrée à Ganshoren

  • Dimanche 10 septembre : marché annuel, place réservée dans tonnelle communale, distribution de flyers concernant les activités du jumelage, vente d’artisanat rwandais, arachide salade de fruits rwandaise, sirop de maracujja. Horaire des permanences est établi.
  • Dimanche 1er octobre aux Tarins : petits déjeuners de la solidarité Nord-Sud organisés par l’échevinat de la Solidarité Nord-Sud en collaboration avec le comité de jumelage et le Wereldwerkgroep, salle réservée, la commune s’occupe des affiches et le comité s’occupe de la commande chez Oxfam d’un stock en dépôt pour le petit «magasin» lors des petits déjeuners [photo 2016]. Petits déjeuners Nord-Sud 2016 le magasin
  • Gilles se renseigne auprès d’Entraide et Fraternité sur la production du lait et de ses dérivés au Rwanda pour une éventuelle rencontre à la Villa, en rapport avec les propositions de projets à Rusatira (abandonné, ici).

Nouvelles de Rusatira-Kinazi

 Comité de jumelage rwandais : soutien d’étudiants, projets, fête du 17 oct.

François Habimana nous a envoyé le rapport de la réunion, dont nous reprenons les extraits principaux.

A. Parrainage : Les membres du comité de Rusatira remercient le comité de Ganshoren d’avoir accordé le minerval aux enfants vulnérables étudiant dans les écoles avec internats (20 élèves) et d’assister 92 élèves au frais repas (school feeding). En outre, ils sont contents que le souhait d’augmentation du soutien a été suivi, et que les cours ne sont pas perturbés par des élèves absents pour chercher le complément de minerval.

Ensuite, le comité a pris la décision d’arrêter l’assistance au minerval à un élève François qui a été renvoyé à la fin du 1er trimestre de l’école Sainte Marie de Kiruhura à raison d’indiscipline. Le comité a proposé une nouvelle étudiante à parrainer. Il s’agit de Ariane, aussi de l’école secondaire de Kiruhura en 2ème année. Au début de cette année scolaire, elle avait demandé l’assistance des frais scolaires au comité de jumelage, et comme les places était limitées, elle n’a pas été sélectionnée au départ. Elle étudie dans de mauvaises conditions beaucoup de fois elle retourne à la maison pour chercher les frais scolaires Elle vit avec sa mère qui n’est pas en mesure de lui trouver le minerval. A la fin du premier trimestre de 2017 elle a obtenu 61.9%.

B. Propositions de projets à soutenir : les participants ont cherché à déterminer le ‘projet prioritaire’ pour la population. Les réflexions ont mené à mettre en avance 3 propositions selon l’importance et la faisabilité.

1/ Projet de formation à l’éducation : Il s’agit de construire une maison composée de 3 salles : une grande pour des spectacles et des réunions (rencontres des jeunes pour jeux, théâtres, soirée…), un local pour cybercafé internet et un local pour une bibliothèque publique, et à l’extérieur un terrain de volleyball et basketball. Si ce projet obtient le financement, le secteur de Rusatira donnera le terrain pour ce projet et mobilisera la population pour leur contribution au projet surtout dans les activités communautaires.

2/ Projet d’eau et assainissement : il manque de l’eau potable dans la zone alors que cette région possède assez d’eau. Beaucoup de ménages puisent de l’eau dans des bas-fonds où quelques fois des sources ne sont pas en bon état. Il s’agit de réhabilitation d’une adduction d’eau qui servait de l’eau aux habitants du centre de Rusatira et aux environ ou de faire une adduction d’eau comme par exemple dans le village de Giseke (visité par Lucie Bricout); juste en installant des réseaux de captage et pompage d’eau à la source et puis la conduire aux grandes citernes installées sur les collines afin de distribuer l’eau à la population.

3/ Projet amenant l’électricité au poste de santé de Gafumba et environs : il s’agit d’appuyer les efforts de la population et de l’Etat pour raccorder au réseau électrique dans la zone sud de Rusatira précisément à Gafumba sur une ligne de 3 km (NB certains pensent aussi à une aide aux familles pour acquérir des panneaux solaires produisant de l’énergie solaire mais ceci n’a pas beaucoup d’avantages pour la communauté comme le courant électrique au centre de Gafumba).

Le projet s’intègre au programme national d’électrification du monde rural. Cette électricité pourra servir au poste de santé récemment ouvert, aux écoles, aux habitations et d’autres activités à venir.

[A noter que] le poste de santé de Gafumba est soutenu cette année pour son petit équipement par un petit projet du Jumelage voir mensuel de mai, et qu’il est un des 3 premiers postes certifiés au niveau national comme utiles à la communauté, initiés et mis en exécution par la population concernée elle-même, dans les contrats de performance 2016-17. Le 24 Juin 2017, le Ministère de l’Administration locale a remis aux autorités de secteur et à la population de la zone un certificat et un prix pour l’équipement équivalent à un million de francs rwandais [environ 1200 €].

Tous ces 3 projets sont utiles mais comme ils demandent assez de moyens financiers. Tel projet choisi peut être aussi exécuté durant une ou plusieurs années jusqu’à la mise au point des éléments essentiels.

C. Célébration des 45 ans du Jumelage: pour cet événement, le comité de Rusatira fera l’inventaire des actions menées, et les résumera dans un dépliant, puis une exposition sur un tableau de quelques photos de ces réalisations, meilleures photos du concours de dessin de cette année, distribution des certificats et des prix aux gagnants du concours de dessin,… Il est prévu que la fête de l’anniversaire de 45 ans sera célébrée conjointement avec les cérémonies du refus de la misère juste le 17 octobre.

D. Petits projets 2017 (voir mensuel de mai) : les bénéficiaires des financements des petits projets de 2017 sont aussi satisfaits. Il y en a qui ont déjà commencé de mettre en exécution.

Nouvelles de Rusatira/Kinazi

 Les élèves parrainés du Jumelage aident à réparer la maison d’un des leurs !

A Rusatira, le soleil d’été est toujours accablant, avec de la poussière, presque pas de végétation verte mais disons aussi une période favorable aux travaux de construction des maisons comme le cas de la famille de Vincent, élève soutenu pour les repas du Groupe Scolaire de Buhimba.

Durant ces petites vacances d’été, les élèves [orphelins et pauvres] parrainés par le Jumelage ont prêté leurs mains à la famille de Niyibizi Vincent (marqué en rouge sur la photo de gauche). Le logement de sa famille est en mauvais état. Ils ont pensé à construire une nouvelle maison et aussi déménager vers le site conforme (dans l’umudugudu [agglomération de maisons]). Comme les élèves encadrés par le comité de jumelage ont adopté une habitude d’unir leurs forces pendant les vacances en réalisant une action de solidarité en faveur des personnes défavorisées, ils ont répondu favorablement à l’invitation de Vincent leur signalant que sa famille a besoin de l’aide pour ce chantier. Dans cette action, les jeunes ont fait le premier crépi jusqu’au mur.

La famille qui accueille Vincent est bien évidemment très heureuse du travail des jeunes étudiants.

solidarité avec Vincent voilà l'équipe solidarité avec Vincent voilà le travail

Nouvelles de Rusatira/Kinazi

 Le projet LIVE à Rusatira (2017-22), projet social avec la coopération belge

François Habimana (APROJUMAP) résume pour Rusatira ce projet de ADA cofinancé par la DGD (cf mensuel de juin)

Nombre de familles concernées à Rusatira-Kinazi : il est de 124 : 62 à Rusatira et 62 à Kinazi.

Les activités du projet :

- côte social: le programme vise à entreprendre les réseaux sociaux à travers des travaux de solidarité, des réunions d’échange et de soutien psychologique ainsi qu’à sensibiliser et former les autres ménages du village à la culture de la paix et à l’intégration de ces groupes marginalisés.

L’objectif final de ce volet est donc d’obtenir une participation plus effective des bénéficiaires de LIVE à la vie communautaire et à la prise de décisions au niveau de l’imidugudu (villages). Un accent sera également mis sur la pérennisation des actions de solidarité et d’accompagnement des familles en situation de détresse.

Appuyer les agents de santé locaux pour sensibiliser les familles (bénéficiaires et non bénéficiaires) et co-responsabiliser les hommes aux aspects d’hygiène, de santé, de SIDA, de nutrition et de planning familial.

- volet agricole : développer les cultures maraîchères, fruitières et fourragères au sein des parcelles dans les Imidugudu par les formations théoriques et pratiques ; octroyer des avances en intrants agricoles de base (houes, semences, ...) ; mise en place des innovations inspirées par les champs écoles (Farm Fields School) ;

rechepteliser les bénéficiaires en leur donnant les bêtes (chèvres) ; accompagner la construction des bâtiments d’élevage ; assurer la protection zoo-sanitaire du cheptel des bénéficiaires ; initier le système de crédit rotatif petit bétail.

- activités génératrices des revenus (AGR) : les priorités à développer sont : améliorer la diversification des AGR et des produits; assurer les formations de base et des recyclages ; faciliter la commercialisation des produits par la mise en contact des bénéficiaires et les vendeurs de leurs produits


Beginpagina | Contact | Overzicht van de site | |

De activiteit van de site opvolgen nl  De activiteit van de site opvolgen hier het laatste maandblad  De activiteit van de site opvolgen Archieven   ?

Site gebouwd met SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License