Jumelage Ganshoren Rusatira
33e année – n° 3

mars 2018

samedi 10 mars 2018 par Webcomité

EDITORIAL

 Une soirée du Jumelage toute en convivialité et solidarité !

Ce fut une soirée réussie par ses animations très applaudies, par son buffet belgo-rwandais préparé par une équipe de choc et très apprécié, mais surtout par sa participation : près de 140 personnes, dont 4 échevins et 8 conseillers communaux. L’appui aux projets à Rusatira et aux étudiants s’annonce bien ! danseuses virevoltantes

Les premières photos sont ici, et les photos détaillées seront bientôt sur le site

Merci à tou(te)s,

Gilles Labeeuw

Rapport de la réunion du15 février 2018 :

 Petits projets à Rusatira et préparation de la soirée du 10 mars

Présents : Arlette et Gilles LABEEUW. Monique LEBOUTTE, Josiane ROMPTEAU et Agnès STIERNET

Excusés : Henri CANART et Karima SOUISS

1. Nouvelles de Rusatira : étudiants orphelins parrainés du secondaire et petits projets

  • Suite à l’e-mail de François Habimana donnant le nom des 7 nouveaux étudiants parrainés présentés en février , le trésorier a payé le minerval du 1er trimestre et fait les versements suivants :
    • 1625€ pour le minerval du 1er trimestre de 20 étudiants parrainés du secondaire et les frais d’entrée des 7 nouveaux étudiants parrainés
    • 595 € pour les repas du premier trimestre de 92 étudiants du secondaire
    • 900 € pour un 1er colis de médicaments pour le centre de santé de Rusatira
  • Reçu un e-mail de François concernant les petits projets :

« Le comité de jumelage a reçu les demandes de financement concernant les équipements des salles des classes( pupitres des élèves, tables bureaux et chaises, armoires et étagères, matériel de formation des jeunes), bancs de réfectoire d’une école d’internat pour remplacer ceux qui sont usés, équipement d’une salle d’informatique, ensuite le projet de protection de l’environnement et recueillir de l’eau pluviale par installation des citernes en plastique, et aussi soutien dans la construction de deux écoles maternelles de secteur Rusatira, financement des pépinières des arbres fruitiers dans le cadre de lutte contre la mal nutrition et autofinancement des familles, et enfin la construction d’un local réservé aux filles dans une école primaire ».

Aucun de ces projets n’est budgétisé, notre comité attend donc des informations complémentaires avant de prendre une décision.

2. Soutien à un projet prioritaire : l’adduction d’eau potable

 En ce qui concerne d’adduction d’eau potable qui permettrait à de nouvelles familles de Rusatira d’avoir accès à l’eau potable, notre comité attend toujours le devis promis ; François nous a écrit à ce sujet : « nous attendons aussi le devis du projet d’eau. C’est une action qui est toujours en procédure car c’est le siège national de WASAC (water and sanitation corporation) qui doit l’approuver ».

3. Préparation de la soirée belgo-rwandaise

Publicité : affiches ont été placées sur les panneaux communaux et dans les bâtiments communaux, des flyers seront déposés dans les bâtiments communaux, publicité sur le site du jumelage, de la commune, le site « quefaire », sur le facebook de la commune, dans info Ganshoren et dans le nouveau journal des 3 centres culturels du nord de Bruxelles.

Tarif et tickets : la liste des boissons et le tarif sont établis ; prévoir un ticket pour l’apéritif, un pour le sambusa, un pour le dessert, ces 3 sortes de tickets seront mis dans des enveloppes nominatives, prévoir aussi des tickets pour les bouteilles de vin et des tickets d’une valeur de 3€ ou 5 € pour les boissons, donner un bracelet en papier à l’entrée.

Repas : il restait à choisir des plats européens pour le buffet : terrine de poisson, saumon en Bellevue, demi pêche au thon, rôti de porc ardennais, pain de viande, œufs mimosa, salade de pâtes, taboulé, salade de chicons, salade mêlée…., pour rappel plats rwandais : pilons de poulet, bananes, salade de haricots verts et manioc et salade de patates douces.

Préparation : les cuissons seront faites la veille, la répartition des ingrédients à cuire entre différentes personnes est faite, des personnes se sont proposées pour préparer des salades à la maison.

Divers : 2 personnes continuent le tour des magasins d’alimentation, snacks et restaurants pour obtenir des bons pour la tombola « gourmande ».

Un repérage sera fait dans différents magasins afin de voir les produits et les prix.

Une liste des prix des boissons sera faite pour le bar et l’entrée et des programmes seront faits.

Nouvelles de Rusatira-Kinazi

 Adduction d’eau potable entre Kinazi et Rusatira :état des lieux(1er mars 2018)

Depuis le début de 2017, le comité de Jumelage de Rusatira précise un ‘projet prioritaire’ pour répondre aux volontés du legs d’un ancien du comité de Ganshoren pour un projet ‘de construction’ durable et concret.

L’eau en Afrique : seuls 2/3 de la population a accès à l’eau potable. Et encore : ‘avoir accès’ dans les statistiques des Nations-Unies, signifie ‘être à moins de 500 mètres d’un point d’eau’, bref à une ½ heure de marche aller-retour …

L’eau au Rwanda : est surtout mal répartie et pas toujours potable. La partie haute de la commune, le secteur Kinazi, a une citerne de 700 m³ bien alimentée, mais la partie basse, le secteur Rusatira, très peuplé, a des sources insuffisantes.

Le prix de l’eau va baisser. L’eau (souvent rare) y est à 865 FRw/m3. Avec la nouvelle adduction, le prix de l’eau au robinet (centre de santé, écoles…) sera de 320 FRw/m³ jusque 5 m³, cf les informations WASAC dans le journal d’octobre.

Aux bornes fontaines, le prix sera plus élevé, il sera de 10 FRw ou 20 FRw par jerrican de 10 ou 20 l [1 ou 2 eurocent], en comptant les coûts de distribution et maintenance par les préposés aux bornes fontaines.

la nouvelle citerne de Kinazi De la nouvelle citerne de Kinazi,bien alimentée par des sources …les bornes fontaines…coulant par gravité sur 6 km,avec des bornes-fontaines…citerne d'eau potable de Rusatira …jusqu’à la citerne de Rusatira, liée aucentre de santé, marché, 3 écoles.

Un ‘projet de développement durable’ : il est conforme au 6ème des ‘Objectifs du Développement Durable’ adoptés par les Nations-Unies en 2015 « Garantir l’accès de tous à des services d’approvisionnement en eau et d’assainissement et à assurer une gestion durable des ressources en eau ».

Soit, en regardant les critères sociaux, écologiques, économiques du développement durable :

L’aspect social est évident : la nouvelle conduite permettra d’alimenter

  • 1.642 ménages des cellules de Buhimba et Kabona, ainsi que leurs bureaux administratifs
  • 3 écoles
  • le centre de santé et le centre administratif du secteur Rusatira
  • le marchés de Kinkanga et 2 petites usines (farine de manioc, traitement du lait)
  • 3 églises En outre, des enfants qui devaient rester à la maison ‘pour aller chercher l’eau aux sources’, pourront aller à l’école !

L’aspect écologique est présent : l’adduction d’eau se fera uniquement par gravité, sans pompes énergivores.

L’aspect économiquement ‘soutenable’ est rencontré par plusieurs aspects :

  • les coûts de construction sont limités, chaque mètre de tuyau revenant à un peu plus d’1 euro
  • les coûts de construction seront diminués par le travail de la population bénéficiaire, qui creusera les tranchées
  • le prix de l’eau prévoit la maintenance, réalisées par des personnes engagées par la société des eaux (WASAC)

Ce qui reste à préciser : le devis détaillé (longueur, bornes fontaines…) pour bien évaluer l’impact pour la population

Nouvelles de Rusatira-Kinazi

 Soirée du Jumelage du 10 mars : des découvertes belgo-rwandaises, dans la convivialité !

les fées de cuisine D’abord, ce fut la mise en place des fées de cuisine et magiciens du bar, avec les dernières répétitions

soirée 2018 : vue de la salle Puis ce fut un spectacle vraiment belgo-rwandais (photos sur le site dès que disponibles)…

le tout Ganshoren …avec un public regroupant les visages de tout Ganshoren et environs, et très participatif !

Les plats du buffet en surplus ont été portés dimanche à la Plate-Forme citoyenne de Haeren qui en a bien besoin, car le Jumelage se souvient de l’accueil humanitaire des réfugiés dans le passé.


Accueil du site | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site notre mensuel est ici   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License