Jumelage Ganshoren Rusatira
MAI-2014 – 29ème année – n° 5

Mai 2014

mardi 20 mai 2014 par Webcomité

 A NOTER A VOTRE AGENDA :

  • LUNDI 26 MAI 2014 à 19h30, à la Villa, pl. Guido Gezelle, 26 réunion du comité de jumelage et sympathisants avec à l’ordre du jour :
    • Nouvelles de Rusatira, des étudiants parrainés et bourses d’études
    • Projet « Chez les Marraines de Rusatira »
    • Choix des petits projets
    • Bilan des 2 activités de mai
    • Envoi de vêtements pour bébé au centre de santé
    • Activités futures et divers
  • MARDI 3 JUIN à 19h à la Villa : rencontre avec Thierry van Zuylen
    Les boulettes-bananes combustibles des femmes de Kigali
    Entrée libre – suivi d’une dégustation de produits rwandais

 Une soirée-souper du jumelage « nouvelle formule » réussie !

Samedi 10 mai, la tension était à son comble …
… car quand on fait une soirée-souper nouvelle formule, il y a évidemment toujours des imprévus, des non-dits redécouverts, des soucis de travail ou même de maladie parmi les proches, bref des difficultés.

Sans parler des gens qui se perdent en cherchant le pavillon des Tarins dans Ganshoren…

Mais tout a réussi : une foule de 110 personnes (record battu), qui ont découvert une table Cheese and Wine bien achalandée, le djembé rwandais, un groupe d’impro improvisé car issu de plusieurs groupes, et surtout des sympathisants fidèles, ou futurs fidèles

Inès et Gwenaëlle j'hésite, j'hésite

Un bénéfice important - près de 2.000 € - grâce au travail de tous réunis autour de Gwenaëlle et d’Inès, aux entrées, à l’appui communal. Un bénéfice dont on verra l’utilisation en réunion et qui permettra d’acquérir par ex. 70 pupitres, ou 2 grosses citernes d’eau potable pour Chez Marraine, ou 180 prêts de chêvres. Bravo ! G.L.

 Courrier et projets à Rusatira, envoi de vêtements pour bébé, activités à Ganshoren

Rapport de la réunion du 28 avril 2014

Présents : Arlette et Gilles LABEEUW, Monique LEBOUTTE,

Excusés : Henri CANART, Gwenaëlle LEGRAND, Karima SOUISS et Cécile VINCKE.

1. Nouvelles de Rusatira, des étudiants parrainés et des bourses d’études remboursables

  • Nous avons reçu un abondant courrier, ramené du Rwanda par Nathalie Rucquoy de l’APROJUMAP :
    • cartes de vœux : de 5 écoles, de Joséphine et famille (assistante du centre de santé, aidée pour réparer sa maison à la demande des 4 jeunes ayant séjourné à Rusatira en 2011), cartes pour 2 des 4 jeunes.
    • des lettres de remerciements de 3 écoles pour les radios lecteurs de CD, de 3 écoles pour l’aide accordée par le comité, une de ces lettres accompagnées de photos de nouveaux bancs obtenus grâce au soutien de Ganshoren (école de Katona), et lettre de la famille de Joséphine pour l’aide à sa maison.
    • des photos de la directrice de l’école primaire de Remera et de chacune des classes.
    • des lettres de 12 étudiants du secondaire parrainés (sur 14).
  • Bourses d’études remboursables : François Habimana de l’APROJUMAP nous a informé que le dossier de l’étudiante Jeanne Elyse n’a pas été accepté par le comité de Rusatira car elle n’a plus été admise à l’école supérieure. Les 2 anciens boursiers Claudine et Emmanuel ont reçu leur bourse pour l’année 2013-14, 5 étudiants ont donc obtenu une bourse (avec les 3 nouveaux désignés en septembre).
  • Le comité décide d’effectuer les virements pour : 850 € pour le 1er colis de médicaments pour le centre de santé, et l’équivalent de 820.000 FRW ( +900 €) pour le minerval du 2ème trimestre de 14 étudiants parrainés

2. Projet Chez les marraines de Rusatira, Vêtements pour nourrissons orphelins, Petits projets

  • Préparation du projet « Chez les Marraines de Rusatira » : G.L. a envoyé un e-mail au Rwanda aux différentes personnes concernées par le projet en leur annonçant le désir du comité de commencer le projet par la rénovation de la maison mise à la disposition par la commune et en demandant une confirmation par le nouveau secrétaire exécutif de Rusatira pour ce projet. Notre comité a prévu un budget de 5000 € pour fermer la maison (porte et fenêtres) et l’achat d’une citerne d’eau de pluie.
    G.L. a aussi demandé que le comité de pilotage rwandais se réunisse et réfléchisse aux aspects à préciser pour obtenir un cofinancement de l’opération 11.11.11 càd : le rôle et la fonction des veuves et des autres personnes aidantes habitant la maison, et la situation du projet après 2 ans de cofinancement : reprise du projet par les autorités publiques ou par un projet de santé plus vaste.
  • Action vêtements pour nourrissons orphelins : grâce à A.L., le comité a acheté/reçu des vêtements pour bébé, qui seront transmis au centre de santé de Rusatira par H. Devlieger (départ le 10 mai). A.L. récolte d’autres vêtements pour bébé, à emporter fin mai par un couple d’amis de 11.11.11 Berchem.

  • Choix des petits projets
    Via le comité de Rusatira et l’APROJUMAP, le comité a reçu 7 demandes de soutien : construction de latrines pour une école, 2 écoles chacune pour 2 citernes d’eau, pupitres pour 2 écoles, fabrication de tables et chaises pour une école, réparation du toit d’une école. Le budget du comité est +4000 €.
    Choix provisoire : construction de latrines, pupitres, tables et chaises, 1 citerne sur les 2 demandées pour chaque école. La réparation du toit n’est pas retenue (projet d’infrastructure, destiné aux autorités publiques ou gros bailleurs de fonds), ni les pupitres de Gitovu (aidé déjà en 2010). Le comité attend des précisions avant le choix définitif, surtout pour certains projets (nombre de pupitres, tables..), car contrairement aux autres années il n’a pas reçu les demandes détaillées avec les devis des demandeurs.

3. Activités de printemps à Ganshoren : soirée du 10 mai et rencontre André Demarque

  • Soirée du 10 mai : il reste surtout à faire de la publicité et des invitations : Karime SOUISS à la commune, Gilles par e-mail ; l’organisation est prise en charge par Gwenaëlle et Inès.
  • Promenade vélo et conférence avec André Demarque le 17 mai : faut-il prévoir un local au pavillon Van Leeuw pour les cyclistes (la Villa est occupée jusqu’à 6h) ? Quelques sandwichs et boissons (payant) seront prévus pour les participants aux 2 activités. Après la conférence, il est prévu une dégustation de produits rwandais (sambusa, bananes plantin, imbwigja, beignets) et sirop de maracuja.

 Nouvelles de Rusatira

Réunion du Comité de Jumelage & visite du projet social REPRECO par une classe belge

Extraits du rapport d’activité de février rédigé par François Habimana, chargé du suivi des jumelages

1. Réunion du Comité de jumelage Rusatira-Kinazi – Ganshoren du 15 février (15 participants)

Le Comité s’est réuni avec l’ordre du jour suivant (outre la fixation des réunions pour 2014) :

Les membres du comité de jumelage de Rusatira ont reçu différents courriers en provenance du comité de jumelage de Ganshoren. Il s’agit du journal ‘Jumelage’ et des cartes de vœux de 2014 signées par le comité de jumelage et les autorités administratives de la Commune de Ganshoren. L’équipe du comité de jumelage de Rusatira s’est réjouie de ce geste combien magnanime de Ganshoren. Les membres du comité de jumelage de Rusatira ont à leur tour envoyés des lettres de vœux 2014 au comité de jumelage de Ganshoren.

Aussi 11 écoles de Rusatira / Kinazi ont reçu du matériel didactique pour l’apprentissage de l’anglais offert par les jeunes Belges qui étaient en stage dans les écoles de Rusatira / Kinazi en juillet-août 2011.
Le matériel distribué est composé de postes radio-lecteurs CD, de piles rechargeables pour les écoles qui n’ont pas accès à l’électricité, de CD et de livres d’anglais. Ces écoles se félicitent de ce matériel important dans l’amélioration de l’enseignement des langues dans leurs établissements scolaire. radio lecteur de CD n°1 radio lecteur de CD n°2

La distribution des radios-lecteurs CD lors de la réunion du Comité de Jumelage [équipement proposé aux écoles non-encore équipées après le séjour des 4 jeunes à Rusatira en 2011]

2. « Move with Africa » : visite des projets sociaux REPRECO et autres par des étudiants belges

Sur initiatives du journal « La Libre Belgique » et de l’ONG « Entraide et Fraternité », du 25/02/2014 au 06/03/2014 [NDLR l’action ‘Move with Africa’ présentée dans Jumelage en sept. 2013], l’APROJUMAP et les bénéficiaires des projets qu’elle exécute ont accueilli chaleureusement une équipe de 21 jeunes étudiants et de 4 de leurs professeurs venant de l’institut Emile Gryzon d’Anderlecht [institut du CERIA-COOVI], de 2 responsables d’Entraide et Fraternité et d’une journaliste de la Libre Belgique.

Les actions menées ont été d’une grande valeur. Elles ont renforcé une fois de plus des relations de jumelage et d’amitié existant depuis longtemps entre Rwandais et Belges. Cela fut pour tous le moment fort de rencontres, d’échanges et de partages ainsi que de découvertes culturelles.

Avec ces projets Amis d’ATD, SOLIVES, REPRECO, l’Aprojumap s’occupe essentiellement des personnes les plus démunies, et suite à ses interventions les bénéficiaires sortent progressivement de l’extrême pauvreté. Les jeunes étudiants ont effectué des visites chez les bénéficiaires du projet REPRECO. Très courageux, ils ont participé dans différentes activités organisées notamment des actions de solidarité avec les bénéficiaires, et ont rencontré des jeunes étudiants dans leurs écoles où ils ont dansé et joué au football et au volleyball.

Comme actions de solidarité, ils ont aidé au crépissage d’une cuisine de village , cuisine construite en tant que centre de démonstration culinaire pour les mamans qui ont des enfants malnutris. Crépissage
Ils ont fabriqué également des briques adobes destinées à l’habitation pour une femme vulnérable.
Ils ont aussi planté et récolté du maïs dans les champs des bénéficiaires du projet. récolte du maïs NDLR les étudiants ont créé un ‘blog-photos’ http://galeries.dhnet.be/album/actu... avec vidéo http://videos.dhnet.be/video/actu/m...

 2ème rencontre de printemps : mardi 3 juin à 19h Thierry van Zuylen

LES BOULETTES-BANANES COMBUSTIBLES des FEMMES de KIGALI, charbon vert pour le sud Pour faire la cuisine, se sécher ou se chauffer, les gens d’Afrique centrale ont toujours utilisé le bois ou le charbon de bois. Mais le bois est devenu rare, les populations précarisées s’en servant pour faire des abris, comme au Rwanda à la suite du génocide, mais aussi dans beaucoup d’autres pays. Pour sauver les forêts primitives d’Afrique - comme celle de Nyungwe, réserve naturelle depuis 1933, à 60 km à vol d’oiseau de Rusatira
- il faut des idées innovantes pour créer de l’énergie.
Une idée est le méthane puisé dans le lac Kivu, présenté par François DARCHAMBEAU ULg lors de nos rencontres 2013.
Voici une solution ‘verte’, basée sur le recyclage des déchets ménagers, feuilles de banane ou de manioc séchées, une solution mise au point par ISF Ingénieurs sans Frontières BE. boulettes-bananes combustibles

Thierry van Zuylen, ingénieur agronome, qui suit ce projet depuis 2003, viendra nous le présenter, depuis les études de Francis Dubois à l’Institut de Gembloux, jusqu’au travail des veuves de Kigali qui récoltent et préparent les boulettes dans la cadre du projet Amizero, pour lequel la responsable, Florida Mukarabuga, a reçu le prix Harubuntu 2013.
Mardi 3 juin à 19h, La Villa,
place Guido Gezelle 26
entrée libre
rencontre-film-débat avec Thierry van Zuylen, ancien coopérant au Rwanda (et à Rusatira) pour ABR-ADA suivie d’une dégustation de produits rwandais ; inscription souhaitée 02/427.68.53


Accueil du site | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site notre mensuel est ici  Suivre la vie du site Archives   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License