Jumelage Ganshoren Rusatira
Het maandblad Jumelage nr 3 van zijn 31ste jaar

Maart 2016

woensdag 9 maart 2016 door Webcomité

„sorry, dit artikel is niet helemaal vertaald; Hieronder gaat soms het originele in het Frans.”

 Une solidarité Nord-Sud plus concrète grâce à un Jumelage !

En lisant ce mensuel, vous remarquerez certainement le nombre impressionnant de références concrètes : des photos des projets, des lettres reçues des étudiants parrainés, des explications.

Et la continuité de l’action d’un Jumelage au travers des années permet des liens encore plus concrets : elle permet de suivre les progrès des mutuelles de santé [ici], de mieux cibler les projets (comme les projets sociaux 2005-2014), de comprendre la situation des écoles [ici].

C’est aussi grâce à cette continuité qu’une jeune équipe organise la soirée du jumelage du 12 mars : l’équipe est animée - au sens fort du terme - par des (petites-)filles de Guy Demanet, l’échevin créateur du Jumelage communal en 1972, et elle est dynamisée – aussi au sens fort du terme - par des jeunes qui ont séjourné en coopération à Rusatira en 2011, avec leurs amis et connaissances !

Grâce à cette continuité et à ces actions concrètes, le Jumelage a pu tisser un véritable tissu de solidarité, à Rusatira-Kinazi comme à Ganshoren [ici]. Et ce ‘tissu de solidarité’ se propage !

Réunis par grâce au jumelage, [comme on le lira ici], les étudiants orphelins parrainés […] pendant leurs vacances […] ont également menés des actions de solidarité en faveur des veuves de Rusatira.

Et je viens ainsi de recevoir un e-mail de Gérard, un étudiant parrainé de 2011 à 2013, qui est fier d’annoncer ses beaux résultats 2015 dans l’enseignement supérieur.

Alors, jumelez-vous !

Gilles Labeeuw.

↑ début de l’article ↑

**Rapport de la réunion du 23 février 2016 :

 Etudiants du secondaire, soirée du 12 mars

Présents : Henri CANART, Arlette et Gilles LABEEUW.

Excusées : Karima Souïss, Monique LEBOUTTE, Josiane ROMPTEAU et Agnès STIERNET

1. Nouvelles de Rusatira : étudiants orphelins parrainés du secondaire

  • Etudiants parrainés : cette année, 14 étudiants sont soutenus, ils sont tous en secondaire supérieur. Il y a 7 anciens (6 ont terminé en 2015 et un a abandonné ses études après la 5ème). Le comité de Rusatira a choisi 7 nouveaux étudiants (dont une ancienne qui avait interrompu ses études).

Le trésorier verse le minerval du 1er trimestre (60.000 FRW x 14) et le supplément pour les étudiants entrant en 4ème pour couvrir les frais de l’uniforme etc., soit 6 x 10.000FRW, au total 900.000 FRW [1070 €]

Le trésorier verse aussi la prime de 40 € pour les 3 étudiants ayant terminé avec succès leurs études secondaires. Le comité se renseigne auprès de François pour savoir si les 3 autres étudiants ont réussi leur 6ème car leur pourcentage général est inférieur à 50%

  • Projet ‘Chez les Marraines de Rusatira’ pas encore de réaction du Comité de Rusatira [cf rapport précédent]
  • Autres virements : Versement de 500 € du salaire du 1er semestre d’une monitrice de santé. C’est le dernier soutien aux monitrices de santé, selon le plan de ‘remise en autonomie’ annoncé par notre comité il y a 2 ans.

Versement de 900 € pour l’achat du 1erer colis de médicaments pour le centre de santé.

2. Soirée du Jumelage du 12 mars (préparation orchestrée par l’ ’équipe jeunes  [1]’ )

  • La préparation bat son plein. Reste à trouver la vaisselle et une solution pour la cuisine, car ces aménagements ne sont pas terminés. 13 étudiants bénévoles aideront: service bar, buffet, vaisselle, tombola…
  • Inscriptions : à ce jour, 95 entrées payées plus 50 inscriptions. Un succès dû au travail de la jeune équipe.
  • Le contrat avec le ballet rwandais «Inyange» est signé, l’acompte a été payé par le trésorier.
  • Une superbe ’tombola gourmande’ sera organisée, grâce à 25 commerçants (23 Ganshoren, 1 Koekelberg, 1 Berchem Ste Agathe) qui ont accepté d’offrir les 100 lots de la tombola, merci à toute l’équipe de récolte. Tombola gourmande vu les commerces participants (boucherie, restaurant, épicerie, sandwicherie, traiteur, snack, confiserie) et vu les lots (bons de réduction ou d’achat, pâtisseries, pains, menu (eh oui), fruits).
  • Publicité : des articles sont parus dans Info-Ganshoren et Vlan (via la commune), Trait d’Union et Newsletter de la Villa (centre culturel), Mensuel de Ste-Cécile; un rappel-mail sera fait aux sympathisants. Les affiches seront imprimées et placées via le service de la Solidarité Nord-Sud et les employés communaux.
  • La société ‘Buy Way’ (où travaille une sympathisante) a versé 1.000 € pour les projets soutenus par la soirée.

3. Activités futures et envoi d’un colis à Rustira

  • Actions prévues à Ste-Cécile (collecte de Pâques) et au Collège du Sacré-Cœur (bol de riz du Carême)
  • Petits déjeuners de la Solidarité Nord-Sud : en octobre (se renseigner sur l’occupation des Tarins)
  • Deux rencontres-débats : thème (Agnès Stiernet + autres personnes à contacter) et dates à préciser
  • Organiser une activité pour les 45 ans du jumelage pendant la semaine de la solidarité en 2017 ?
  • Un colis est parti à Rusatira grâce à une étudiante de Ganshoren qui passera quelques semaines au Rwanda (travail de fin d’études supérieures sur le thème de la réconciliation) et rencontrera Eugène.

lunettes sans frontières

Il contient des lunettes pour le centre de santé [photo] calibrées par 2 opticiens ganshorenois (comme en 2007, avec notre action ’lunettes sans frontières’ voir www.ganshoren-rusatira.be/IMG/pdf/all_jumelages_2007.pdf), du chocolat belge pour le comité de jumelage rwandais, une lampe solaire pour le centre de santé (Schneider Electric TS 120S Mobiga comportant un chargeur de GSM, lampe acquise grâce à l’ADA).

↑ début de l’article ↑

Nouvelles de Rusatira-Kinazi

 Soutien au centre de santé et Parrainage des orphelins du secondaire : bilan 2015

extraits du rapport annuel de l’ONG Aprojumap

vous le trouvez aussi in extenso rapport annuel 2015 de l’APROJUMAP

Centre de Santé

Depuis la création du jumelage en 1972, le jumelage de Ganshoren soutient le centre de santé de Rusatira avec sa construction (1972-74), son agrandissement (1993-96), l’envoi de dives équipements et matériel, et – annuellement depuis 1996 – le payement de 2 colis de médicament et les salaires de 3 monitrices de santé.

Le centre de santé se réjouit de l’appui en médicaments fournis chaque semestre par le comité de jumelage de Ganshoren. Cela aide le centre à dispenser de bons services aux patients surtout aux malades insolvables affiliés à la mutuelle de santé communautaire [2] qui ne sont pas en mesure de payer eux-mêmes le ‘ticket modérateur’ (frais de consultation).

Toutefois, le comité de Ganshoren a décidé de se désengager du soutien aux monitrices de santé après une période de 20 ans. Ceci pour mieux garantir l’autonomie du centre, vu les progrès du système de santé rwandais, et pour permettre de soutenir plus de petits projets. Ainsi, depuis début mai 2014, le soutien a été réduit à 2 monitrices de santé, et une seule de mai 2015 à mai 2016.

Le centre de santé remercie de cet appui, mais de leur souhait, il aimerait ne pas perdre toutes ces monitrices de santé, vu leur rôle important pour la zone d’intervention alors que ce centre n’a pas assez de moyens pour prendre en charge ce personnel. Entretemps, la titulaire du centre de santé a informé les participants que le centre de santé va s’arranger pour payer le salaire de la monitrice de santé encore au travail.

Parrainage d’étudiants orphelins du secondaire

Ce parrainage existe depuis 2003. Il a concerné 14 étudiants en 2015. Le rapport de l’Aprojumap complète les informations reçues avec les lettres des étudiants (points forts, difficultés, [cf mensuel de janvier])

[…] Les élèves parrainés ont tenu des réunions pendant les vacances, transmis leurs salutations à leurs parrains de Ganshoren et remis leurs bulletins scolaires.

Ils ont également menés des actions de solidarité entre eux et en faveur des veuves.

Résumé des résultats scolaires 2015  [3]

Noms% pointsClasse-SectionEcole
1 Jennifer Nyirantabaruye 72.9% 4e Computer Electronics Ecole Technique Nyamata
2 Jean-Damascène Havugimana 84.5% 5e Teaching Social Math TTC Save
3 Egide Rutayisire 62.9% 6e Comptabilité GSNDP Cyanika
4 Fabrice Hagenimana - 5e Math Economie Géo Ecole Secondaire Mutunda
5 Diane Kwizera 75.5% 5e Teaching Social Math TTC Cyahinda
6 Eugène Uwihanganye 56.8% 5e Math Economie Géo Ecole Secondaire Bishyiga
7 Chantal Nyirangeri 48.9% 6e Math Chimie Biologie GSNDL Byimana
8 Noëlla Uwitonze 45.6% 6e Math Physique Géo GS Runyombyi
9 Jean-Claude Niyomuhoza 44.8% 6e Math Physique Géo GS Marie Merci Kibeho
10 Léopold Ndasira 63.9% 5e Math Physique Géo Ecole Secondaire Kiruhura
11 Gad Musuhuke 69.5% 6e Physique Chimie Math Ecole Secondaire Kiruhura
12 Boris Umutoniwabo 81.4% 4e Math Economie Géo Ecole secondaire Mutunda
13 Deborah Umwariwabo 39.0% 3e Tronc Commun Lycée de Rusatira
14 Tuyishime Muberandinda 58.9% 4e Teaching Modern Language TTC Save

↑ début de l’article ↑

Nouvelles de Rusatira-Kinazi

 Les 5 ‘petits projets 2015’ sont tous finalisés !

Cinq petits projets avaient été sélectionnés par les comités de jumelage belge et rwandais pour 2015 :

(1) la fabrication de pupitres (par menuiseries locales, selon un cahier des charges) pour l’école de Kato, 32 pupitres - Ecole primaire de Kato

(2) la fabrication d’étagères pour le groupe scolaire de Kinazi mini bibliothèque - Groupe scolaire de Kinazi

Ces deux projets avaient déjà été réalisés en 2015 [voir Jumelage n° 9 sept. 2015] : en revoici les photos.

(3) la construction d’un petit local réservé aux jeunes filles adolescentes à l’école primaire de Nyagisenyi

Ce local a été construit avec le financement de Ganshoren et la participation de l’école. Le local a été finalisé début 2016. Une maman a été désignée parmi les enseignants pour s’occuper des adolescentes et du local. local pour jeunes filles - Ecole primaire de Nyagisenyi

(4) fabrication des tables pour le réfectoire du Lycée de Rusatira

Cette école accueille des filles et garçons venus de différents coins du pays. Elle dispose d’un cycle complet de 12 ans en internat, d’un ‘tronc commun’ du secondaire inférieur et d’une section Histoire-Géographie-Economie en secondaire supérieur (préparant à l’examen d’Etat de fin des études secondaires).

Le projet a permis de remplacer les 20 tables usées du réfectoire, disponibles pour l’année scolaire 2016. tables de réfectoire au Lycée technique de Rusatira

(5) fabrication du mobilier pour la salle d’informatique du Groupe Scolaire de Kotana

Le Groupe Scolaire de Kotana regroupe une école maternelle, une école primaire, des études secondaires inférieures (tronc commun, enseignement gratuit) ainsi que les élèves de la section de formation des métiers. Cette école a bénéficié d’une centaine de mini-PC grâce au programme ‘one laptop per child’ (OLPC, projet appuyé par l’ONU [voir Jumelage n° 7-8 de juillet 2015] et www.olpc-france.org). Pour les installer et les sécuriser dans une salle réservée, l’école a soumis au comité de jumelage un projet demandant des petites tables et chaises adéquates [photo].

Le comité de jumelage de Ganshoren a financé ce projet et tout le matériel a été disponible en début d’année scolaire. L’installation a été assurée par ladite école comme sa participation dans le projet.

[1] Pascale, Gwenaëlle, Pauline resp. fille et 2 petites-filles de Guy Demanet (échevin créateur du Jumelage en 1972) et Inès, plus une multitude d’ami(e)s et connaissances aussi formidables, avec qui vous pourrez faire connaissance…si vous venez à la soirée !

[2] Pour l’évolution de l’introduction du système de mutuelle de santé à Rusatira de 2004 à 2008, voir sur notre site :

www.ganshoren-rusatira.be/IMG/pdf/all_jumelages_2004.pdf#page=3 et www.ganshoren-rusatira.be/IMG/pdf/all_jumelages_2007.pdf#page=39

[3] Pour répondre aux questions de lecteurs sur le choix des étudiants parrainés (pg 4 du mensuel de février), les examens de 4e–5e– 6e secondaires sont cotés en %, tandis que l’examen d’état (orientation en fin de 3e sec. inférieur) est coté en points sur 60.