Jumelage Ganshoren Rusatira

In memoriam : Mimi Rahier, une pionnière du jumelage à Ganshoren, nous a quittés !

samedi 5 novembre 2016 par Gilles Labeeuw

Un Jumelage communal se crée bien sûr à partir d’une décision des autorités locales, mais pour vivre véritablement il a besoin de personnes qui s’impliquent dans des actions concrètes, qui réunissent autour d’eux les bonnes volontés et transmettent à tous niveaux les idées et demandes pour améliorer le jumelage.

Mimi Rahier

Tel a été le rôle de « pionnière du jumelage » de Mimi Rahier, depuis les premiers pas du Jumelage communal en 1972. Avec son mari Jacques, elle mobilise amis et connaissances, autour de l’église Ste-Cécile et autres, pour envoyer des colis de matériel scolaire, de médicaments et utilitaires pour la santé, et surtout des lettres. Elle accueille aussi chez elle une jeune étudiante rwandaise, Astérie Gafaranga. Soucieuse des actes les plus concrets, elle conservait les points Artis pour en envoyer les albums aux écoles de Rusatira.

Elle était à la création du comité de Jumelage en 1982, et fut présente à quasi-toutes les réunions et activités jusqu’en 2005 !

L’âge, le décès de Jacques (cf. www.ganshoren-rusatira.be/IMG/pdf/all_jumelages_2010.pdf#page=21 ), la vie dans un home, ne l’empêchèrent jamais de se tenir au courant du Jumelage via ce petit mensuel et les visites.

Selon son souhait, il n’y a pas eu de fleurs lors de ses funérailles, mais un don pouvait être fait au comité de jumelage. Merci Mimi pour toute ta solidarité si amicale, ton intelligence vive et active, et ta gentillesse !

Gilles Labeeuw


Accueil du site | Contact | Plan du site | |

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site notre mensuel est ici  Suivre la vie du site Archives   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.26 + AHUNTSIC

Creative Commons License